Tout juste déployés, les Fleets de Twitter connaissent déjà des difficultés techniques. Bien qu’incongru, ce désagrément prouve toutefois que le nouveau format est d’ores et déjà très populaire.

Les stories made in Twitter

Cette fonctionnalité a tout d’abord été introduite au mois de mars au Brésil. Après huit mois de tests, le réseau social a lancé ses stories au Japon en début de semaine, laissant présager un déploiement global dans la foulée. Une journée plus tard, Twitter a annoncé le lancement international de Fleets.

Les Fleets sont en fait des stories comme celles qui sont postées sur Instagram, Snapchat ou encore LinkedIn, et permettent aux utilisateurs de Twitter de partager leurs pensées éphémères : à l’instar des autres réseaux sociaux, un fleet disparaît au bout de 24 heures. Contrairement aux autres plateformes toutefois, ce format est pensé pour mettre en avant le conversationnel et encourager la discussion entre les utilisateurs, sans pour autant que cette conversation ne soit publique, chose qui est pourtant caractéristique de Twitter. Si un twittos répond à un fleet, alors cela se dirigera directement dans les messages privés de la personne l’ayant posté.

De très nombreux internautes ont donc souhaité tester la fonctionnalité dès sa sortie, en vain.

Les utilisateurs se sont rués vers ce nouveau format

Nombreux d’entre eux se sont plaints des difficultés rencontrées lors de l’ouverture du format Fleets. Certains ont remarqué que l’écran devenait particulièrement lent, laissant supposer un problème venant du smartphone, quand d’autres ont même affirmé que cela faisait crasher leur application. Fleets s’est ainsi immiscé à la première place des Trending Topics sur le réseau social aux États-Unis, prouvant que les utilisateurs se sont littéralement rués vers les stories made in Twitter, ce qui est plutôt de bon augure pour la plateforme.

Suite à ces différents bugs, Twitter a annoncé un ralentissement du lancement de sa nouvelle fonctionnalité : « Nous ralentissons le déploiement des Fleets pour régler certains problèmes de performance et de stabilité. Si vous ne disposez pas encore de cette fonction, il se peut que vous ne l’obteniez pas avant quelques jours. Nous sommes ravis que tant de personnes utilisent les Fleets et nous voulons nous assurer que nous offrons la meilleure expérience possible à chacun ».

Si vous n’y avez toujours pas accès, il va donc falloir prendre votre mal en patience…