Avec la Switch, Nintendo s’est trouvé une véritable poule aux oeufs d’or. Trois ans après sa sortie, la console hybride continue d’enregistrer des ventes spectaculaires. À tel point qu’elle vient de dépasser le record de l’emblématique NES avec un total de 68,3 millions d’unités écoulées.

Nintendo se frotte les mains

C’est dans son dernier bilan trimestriel que Nintendo fait état des excellents résultats de la Switch. Entre les mois de juillet et de septembre 2020, ce sont 6,86 millions d’exemplaires de la console hybride qui ont été vendus, ce qui représente une hausse de 48% par rapport à la même période l’année précédente qui comptabilisait alors 4,8 millions de Switch écoulées. C’est aussi une hausse par rapport au trimestre précédent, qui battait déjà des records de vente grâce au confinement.

Avec un total de 68,3 millions d’unités écoulées, c’est désormais officiel : la Switch a battu les ventes de la NES, console emblématique sortie dans sa version originale dans les années 80. Il lui reste désormais à battre les séries 3DS et 2DS qui cumulent 74,94 millions d’exemplaires vendus depuis leur lancement, avant de s’attaquer au record de la Nintendo DS (154 millions d’unités vendues).

Sans réelle surprise, le succès grandissant de la Switch est en partie dû à l’arrivée d’Animal Crossing : New Horizons. Sorti durant le confinement imposé par la COVID-19, le jeu a été une véritable échappatoire pour des millions de joueurs à travers le monde. Au total, il s’est vendu à plus de 26,04 millions d’exemplaires, ce qui fait de lui le second jeu le plus populaire de la Switch, juste derrière Mario Kart 8 Deluxe.

La Switch classique toujours plus populaire que la version light

L’arrivée de la version Light de la Switch a également été bénéfique pour Nintendo. Pourtant, la version classique demeure encore aujourd’hui (et de loin), la plus populaire auprès des joueurs. Au cours du dernier trimestre, la Light a enregistré 1,55 million de ventes quand son aînée en a comptabilisé 5,31 millions… Et ça fait plutôt sens. Avec la crise sanitaire mondiale qui sévit encore aujourd’hui, les joueurs sont de moins en moins amenés à voyager. Une console qui puisse alors servir à la fois de console de salon et de console portable semble alors le choix le plus judicieux, quitte à payer un supplément pour cela.

Une question subsiste toutefois : la Switch réussira-t-elle à maintenir ses ventes alors que la PS5 et la Xbox Series X sont sur le point de sortir ? Rien n’est moins sûr. Sans aucun doute, le dernier bilan trimestriel de Nintendo pour l’année 2020 risque d’être intéressant.