Nintendo a dévoilé des revenus records pour le trimestre avril-juin 2020. La firme nippone a ainsi profité des mesures de confinement survenues dans le monde, mais elle a également été boostée par la sortie du jeu Animal Crossing : New Horizons.

Nintendo boosté par New Horizons

Les chiffres sont impressionnants. Le bénéfice d’exploitation de Nintendo a ainsi augmenté de 428% par rapport à la même période de l’année précédente, pour atteindre une recette de 3,39 milliards de dollars. Les ventes de ses consoles phares, la Switch et la Switch Lite, ont également explosé avec une hausse de 167% pour 5,68 millions d’unités écoulées durant le trimestre. La Switch est désormais en passe de détrôner l’incontournable NES.

Pourtant, l’entreprise, et notamment la production de sa console ainsi que son RPG de fitness Ring Fit Adventure, ont souffert de la fermeture des usines résultant des mesures de confinement. Nintendo explique dans son communiqué :

« Les effets persistants de cette pénurie de produits sur le marché sont encore un inconvénient pour un grand nombre de consommateurs, mais comme pour la famille de consoles Nintendo Switch, nous continuerons à travailler pour assurer un nombre suffisant d’expéditions pour la période des fêtes ».

Nintendo a enregistré cette hausse impressionnante après que les consommateurs soient appelés à rester chez eux, et se soient rués sur les jeux vidéo. C’est aussi à ce moment que la firme a sorti Animal Crossing : New Horizons, dont elle a écoulé 10 millions de copies pendant le trimestre pour atteindre les 22 millions vendues au total. Nintendo a ainsi précisé que sur plus de la moitié des consoles Switch vendues sur le trimestre, Animal Crossing était joué dès le premier jour.

L’industrie du jeu vidéo a profité du confinement

Nintendo n’est pas le seul grand nom de l’industrie du jeu vidéo a avoir battu des records durant le confinement. Chez sa rivale japonaise Sony, les ventes de jeux ont quasiment doublé pendant le deuxième trimestre avec 91 millions d’unités écoulées. Par ailleurs, les éditeurs Electronic Arts et Activision Blizzard ont battu des records de téléchargement dès le début du confinement.

Cette tendance s’est également observée en France : lors de la première semaine du confinement, c’est-à-dire du 16 au 22 mars, le téléchargement de jeux numériques a augmenté de 180%.