Les premiers ballons de Loon à destination du Kenya ont été déployés au mois d’avril dernier par Loon, une entreprise détenue par le géant Alphabet. Le gouvernement kenyan voulait à tout prix que ses habitants aient accès à Internet, même pendant le confinement. Aujourd’hui, TechCrunch nous apprend que les premiers kenyans peuvent profiter d’une connexion Internet grâce à Loon.

Le Kenya connecte ses habitants grâce à Loon

C’est la toute première offre commerciale de Loon. Aux côtés de Telkom Kenya, cette filiale d’Alphabet s’est fixée l’ambitieux objectif de lancer un grand projet pour connecter les habitants des zones reculées du Kenya. Alors que de premiers essais commerciaux ont déjà eu lieu dans le pays au cours de l’été 2019, le gouvernement kenyan a souhaité que les ballons d’Alphabet soient déployés le plus vite possible. Ils ont décollé depuis Porto Rico et le Nevada en avril dernier.

La zone de couverture de Loon et de Telkom Kenya s’étendirent sur environ 50 000 kilomètres carrés. Une région du Kenya qui est normalement très mal desservie par les réseaux de télécommunication. La raison principale ? La difficulté d’installer des infrastructures au sol sur un terrain particulièrement montagneux. Cette connexion fiable était indispensable pour que les habitants puissent contacter un médecin à distance, ainsi que les membres de leurs familles.

Une connexion stable H24

Dans le détail, la flotte de Loon comprend environ 35 ballons qui volent au-dessus du ciel kenyan. Ils offrent une vitesse de connexion comprise entre 18,9 Mbps et 4,74 Mbps, avec une latence de 19 secondes. Des tests en situation réels ont été effectués. Ils ont prouvé que les appels vocaux et vidéo passaient parfaitement bien. Les habitants de ces zones reculées du Kenya vont désormais pouvoir profiter de tous les services accessibles depuis Internet.

Après plus d’un million d’heures passées dans la stratosphère et 40 millions de kilomètres parcourus, les ballons de Loon sont désormais officiellement sur le marché. Une intelligence artificielle permet aux ballons de maîtriser et de maintenir une position relativement stable au-dessus de leur zone de couverture. Ils sont désormais capables de fournir une couverture Internet fiable 24 heures sur 24. Le CTO de Loon, Sal Candido, expliquait à l’époque du lancement que :

« L’équipe de Loon est ravie d’offrir ses services à des personnes qui, auparavant, n’avaient que peu ou pas de connectivité au Kenya. Alors que l’humanité fait face à la pandémie de Covid-19 et que nous nous trouvons physiquement éloignés de nos amis, de nos collègues et de notre famille, c’est notre capacité à rester en contact en ligne qui nous tient informés, ensemble et connectés ».