Loon : les ballons de Google ont passé 1 million d'heures dans la stratosphère
Technologie

Loon : les ballons de Google ont passé 1 million d’heures dans la stratosphère

Une barre symbolique qui s'explique par la technique de navigation utilisée par les ballons de l'entreprise américaine.

La barre du million d’heures passées dans le ciel, vient tout juste d’être franchie par le projet Loon d’Alphabet. C’est une étape importante pour Loon qui prévoit de connecter les habitants des zones reculées pour leur permettre d’accéder à Internet n’importe où.

1 million d’heures passées dans le ciel

40 millions de kilomètres : c’est la distance qu’ont parcouru les ballons de Loon depuis leur lancement en 2016. Ces chiffres ne sont pas vraiment étonnants quand on sait que depuis plusieurs mois, Google déploie ses ballons au Pérou à Porto Rico et prévoit de s’attaquer au Kenya dans les mois qui viennent.

Pour l’instant, Loon semble respecter ses engagements. L’objectif de la société américaine est de permettre aux personnes vivant dans des régions rurales ou éloignées d’avoir un accès à internet. Google part du constat qu’aujourd’hui, il est pratiquement impossible de créer une entreprise sans internet.

C’est clairement la raison d’être d’Alphabet à travers ce projet de ballons flottants : offrir la possibilité à des personnes qui ne connaissent pas cette technologie d’y avoir enfin accès pour leur permettre de se développer et d’avoir autant de « chances de réussir » dans la vie que les autres habitants de la planète.

Les ballons seront-ils plus efficaces que les satellites ?

Une fois en l’air, les ballons n’essayent pas de lutter contre le vent, mais utilisent l’intelligence artificielle pour changer d’altitude ou de direction et se laissent porter par les courants les plus propices, jusqu’à leur destination finale. Ils ne cherchent pas à emprunter la route la plus courte, mais plutôt la moins compliquée. Cette technique ne nécessite pas beaucoup d’énergie.

Malgré plusieurs années de recherche et quelques mois de pratique, Loon n’en est qu’à ses balbutiements. Il faudra être patient pour ce projet puisse réellement couvrir toutes les zones reculées de notre planète, d’autant plus que Google a des concurrents de taille désormais. Elon Musk et Jeff Bezos lancent des centaines de satellites dans l’espace pour tenter de répondre à la même problématique.

Send this to a friend