Visa et MasterCard dominent l’univers du paiement depuis des années. Peut-être que nous sommes en train de vivre les dernières années de ce duopole. En effet, comme le rapporte BFM Business, le jeudi 2 juillet, seize banques européennes ont annoncé le lancement d’EPI dans le cadre d’une collaboration basée sur la technologie des transactions instantanées. Le projet doit voir le jour en 2022.

EPI, le nouveau concurrent de Visa et MasterCard ?

Quel que soit le domaine, on sent bien que l’Europe cherche à rattraper son retard sur ses rivaux américains ou chinois. Nous avons une nouvelle stratégie européenne autour de la data, un projet de cloud franco-allemand baptisé Gaia-X, bientôt un géant européen des batteries et récemment, Thierry Breton disait vouloir repositionner l’Europe dans la course à l’espace. Avec EPI, l’Europe veut faire de l’ombre à Visa et MasterCard, un peu à l’image de Galileo avec le GPS américain dans le monde de la géolocalisation.

Ce sont donc Seize banques européennes qui ont décidé de s’allier pour créer EPI, un projet qui doit offrir une alternative aux géants du secteur. Parmi les parties prenantes autour de ce projet, nous retrouvons notamment les six principaux établissements français tout comme Deutsche Bank, Commerzbank en Allemagne ou encore Santander en Espagne. Dans un communiqué de presse, les banques ont écrit que :

« La solution vise à devenir un nouveau standard de paiement pour les consommateurs et les commerçants européens pour tous les types de transactions, y compris en magasin, en ligne, pour les retraits d’espèces et le P2P en plus des solutions des schémas de paiement internationaux ». 

Une question de souveraineté bancaire ?

Si la souveraineté numérique faisait récemment débat, au moment où il était question de développer une application de traçage numérique pour combattre le Covid-19, cette fois-ci il est bien question de souveraineté bancaire. Figurez-vous que c’est la Banque centrale européenne, qui en 2017, s’inquiétant à ce sujet, a poussé les acteurs européens à réfléchir à ce projet. Reste maintenant un défi de taille pour EPI : convaincre les consommateurs de changer leurs habitudes. Les banques précisent que :

L’objectif d’EPI est de proposer une solution de paiement digitale utilisable partout en Europe et ainsi redessiner le paysage fragmenté actuel. Ce faisant, les fondateurs d’EPI répondent aux attentes des commerçants et des consommateurs pour une approche plus paneuropéenne des paiements ».