Dans une interview accordée à Reuters, Thierry Breton, commissaire européen, chargé du numérique, de la défense et de l’espace, affirme que l’Union européenne doit rapidement se repositionner dans la course à l’espace pour faire face aux progrès de SpaceX et de la Chine. Le commissaire annonce même que le déploiement de plusieurs satellites sera effectué plus tôt que prévu.

Rester dans la course à l’espace

Il y a certainement de bonnes raisons pour vouloir se dépêcher… La course à l’espace n’est pas juste un élément de fierté ou un joujou géopolitique, il s’agit aussi d’une question d’indépendance grâce au déploiement de satellites en orbite autour de la Terre. Avec son projet Starlink, Elon Musk prévoit de déployer un total de 42 000 satellites pour inonder le monde avec une connexion Internet haut débit. Thierry Breton affirme que l’Union européenne va accélérer ses plans pour faire face aux progrès de SpaceX et de la Chine.

Un budget est prévu pour fabriquer des fusées réutilisables, comme le fait SpaceX. D’autres nouvelles technologies de lancement seront également étudiées pour tenter d’accélérer le rythme. L’Union européenne valide également un accord d’un milliard d’euros avec Arianespace pour stimuler l’innovation, et un Fonds spatial européen d’un milliard d’euros a aussi été voté, pour encourager les jeunes pousses à se développer sur ce secteur d’activité. Le secteur privé est certainement l’avenir de l’aérospatial, c’est en tout cas ce que l’on peut affirmer quand on observe le succès de SpaceX outre-Atlantique.

Penser dès à présent à la fusée Ariane 7

L’alunissage récent d’un Rover chinois sur la face cachée de la Lune pousse les européens à accélérer les recherches pour rester dans la course à l’espace. SpaceX et la NASA prévoient d’envoyer des humains sur la Lune en 2024 et d’autres sur Mars en 2033 dans le cadre de la mission Artemis. Il est grand temps de se réveiller pour l’Europe. Selon Thierry Breton :

« L’espace est l’un des points forts de l’Europe, et nous nous donnons les moyens d’accélérer. SpaceX a redéfini les normes applicables aux fusées. Le travail sur Ariane 6 est donc une étape nécessaire, mais pas l’objectif ultime : nous devons commencer à penser dès maintenant à Ariane 7 ».

Le commissaire européen espère que la Commission européenne consacrera un budget de 16 milliards d’euros à la course à l’espace dans le cadre de son prochain budget… Pourtant l’Europe est toujours aux prises avec la pandémie de Covid-19. Difficile d’imaginer qu’un tel budget puisse être voté alors que d’autres secteurs d’activité ont des besoins beaucoup plus urgents. Thierry Breton affirme néanmoins que le lancement d’une nouvelle génération de satellites sera avancé à la fin de l’année 2024 au lieu de 2027.