La maison mère de TikTok ne s’est jamais aussi bien portée. Dans un nouveau rapport partagé par Bloomberg, ByteDance affirme avoir généré plus de 3 milliards de dollars (2,72 milliards d’euros) de bénéfices nets sur un chiffre d’affaires de 17 milliards de dollars (15,5 milliards d’euros) pour l’année 2019.

Un bénéfice net de 3 milliards de dollars

Notons déjà qu’entre 2018 et 2019, le chiffre d’affaires de la société a plus que doublé. Il est passé de 7,4 milliards de dollars à 17 milliards de dollars. Preuve de l’ascension extraordinaire du groupe chinois. Grâce à une croissance phénoménale, tirée notamment par TikTok, ByteDance a réussi à attirer les annonceurs et à les détourner de Tencent et de Baidu. Valorisée désormais à plus de 100 milliards de dollars, et avec un bénéfice net de 3 milliards de dollars, ByteDance est l’une des plus belles réussites de l’industrie technologique chinoise.

Au sein de ces différentes applications, ByteDance regroupe chaque mois plus de 1,5 milliard d’utilisateurs. Les trois plus célèbres sont évidemment TikTok, son jumeau chinois Douyin et Toutiao une application d’information. C’est évidemment TikTok qui tire la croissance du groupe. Si l’application est en tête du classement des achats in-app, elle peut aussi se vanter d’avoir dépassé les 2 milliards de téléchargements. Une prouesse réalisée à ce jour uniquement par Facebook, WhatsApp, Messenger et Instagram.

De quoi inquiéter les GAFAM ?

Au-delà des réseaux sociaux, ByteDance s’attaque aussi aux domaines des jeux, de la recherche ou encore de la musique. Ce bénéfice net de 3 milliards de dollars est en grande partie généré par les revenus publicitaires dont profite la société. D’après Ke Yan, analyste de DZT Research basé à Singapour, d’ici quelques années, ByteDance pourrait atteindre une valeur de 150 à 180 milliards de dollars. Il affirme que :

« Aucune autre entreprise technologique chinoise n’avait atteint un tel niveau de réussite sur le marché mondial. Le fait que ByteDance réalise autant de bénéfices, signifie qu’elle n’est pas du tout pressée d’entrer en bourse. Par conséquent, les premières actions seront certainement proposées à un prix assez élevé ».

Sous la houlette de Zhang Yiming, ByteDance est en passe de devenir un véritable rival pour les mastodontes américains que sont Facebook et Google. ByteDance s’approche des chiffres de ces géants. Instagram a par exemple réalisé cette année un chiffre d’affaires de 20 milliards de dollars. L’écart se resserre. Récemment, TikTok annonçait le recrutement de son nouveau PDG, Kevin Mayer. Cet ancien directeur de chez Disney aura fort à faire au cours des prochaines années.