Baptisé Vector, ce nouveau prototype de véhicule électrique a été conçu comme une navette, très basse, pour répondre aux nouveaux enjeux de mobilité urbaine. Le groupe Jaguar Land Rover veut trouver sa place sur ce nouveau marché.

Vector : le nouveau concept électrique de Jaguar Land Rover

Jaguar Land Rover s’intéresse aux voitures autonomes, mais pas que. Vector doit permettre à la marque de s’immiscer sur le marché des nouvelles mobilités urbaines. Pour le moment, il ne s’agit que d’un concept, le projet pilote doit être déployé en 2021. Le véhicule présenté ressemble aux navettes de Navya, une société française qui développe des navettes électriques et autonomes. Au passage, en juillet 2019 les navettes fabriquées par Navya étaient retenues pour circuler au Japon, pendant plusieurs jours, le quartier de Minato Ward, à Tokyo.

Avec Vector, on voit bien que Jaguar Land Rover s’inspire d’un look de plus en plus populaire : des véhicules rectangulaires, très bas, avec une seule porte latérale et de grandes vitres à l’avant et à l’arrière du véhicule. Ces véhicules sont destinés à simplifier la circulation dans les villes. Les portes coulissantes qui s’ouvrent par le milieu laissent un maximum d’espace pour entrer et sortir. Ce véhicule pourrait bien servir à améliorer les réseaux des transports en commun.

Jaguar Land Rover développe un prototype de navette urbaine.

Crédit : Jaguar Land Rover

Le constructeur veut créer un laboratoire pour explorer la mobilité urbaine

À terme, Jaguar Land Rover précise qu’il pourrait rendre Vector totalement autonome mais que pour le moment, un conducteur devra piloter l’engin électrique. L’intérieur de la navette est totalement configurable, justement pour permettre une utilisation autonome à moyen terme. Le constructeur précise que la modularité des équipements intérieurs du véhicule permettra à la navette de se transformer en un véhicule de livraison de marchandises, si besoin.

La société a déclaré vouloir travailler avec le conseil municipal de Coventry, ainsi qu’avec la West Midlands Combined Authority, pour déployer un service de mobilité pilote avec Vector dès la fin 2021. Le groupe veut mettre en place un véritable laboratoire pour explorer les nouveaux moyens de mobilité urbaine, dans les rues de Coventry. Les habitants de la ville sont partagés entre accepter le fait que Coventry se transforme en “ville-test” et l’idée de devenir un véritable pionnier dans les nouveaux moyens de locomotion.