À partir d’aujourd’hui, et jusqu’au 5 juillet prochain, les navettes autonomes des français Navya, vont circuler sur des routes ouvertes, dans le quartier de Minato Ward, à Tokyo. Toute première fois que le pays autorise des véhicules autonomes à circuler aux côtés d’autres véhicules classiques, et c’est une entreprise française qui assurera ce test grandeur nature.

Une expérimentation dans un quartier bondé

Cette expérimentation est rendue possible grâce à la collaboration Navya, société française qui développe des navettes autonomes, SB Drive co, une filiale de SoftBank ainsi que les Ministères japonais du Territoire, des Infrastructures, du Transport et du Tourisme. Ce test est particulièrement intéressant, parce qu’il est réalisé dans une quartier très fréquenté de Tokyo. Une expérimentation similaire avait déjà eu lieu à Las Vegas. À l’époque, une navette de Navya s’était faite percuter par un autre véhicule.

Les transports publics de plusieurs pays s’intéressent de près à cette technologie car elle présente pour eux un véritable potentiel. Elle permet notamment de limiter les salaires des chauffeurs de bus et de réduire les émissions de CO2, ce qui est actuellement l’un des objectifs principaux des grandes villes. Pourtant, le crash de l’une des navettes à Las Vegas, montre que cette technologie a aussi besoin de la vigilance des autres conducteurs.

19 pays autorisent les navettes à circuler

Etienne Hermite, président du directoire de Navya, explique que : “nous sommes fiers d’avoir obtenu la toute première autorisation de circulation sur route ouverte au Japon. Ceci démontre que Navya et ses partenaires se sont engagés à rendre les solutions de mobilités intelligentes rapidement disponibles pour les usagers tout en assurant un service sûr et le plus efficace possible”. Voici à quoi ressemblent les navettes Navya :

À ce jour, 19 pays ont déjà autorisé des navettes autonomes à circuler sur route ouverte, parmi eux : la Finlande, Singapour, le Luxembourg, le Liechtenstein, la France, l’Australie la Suisse, le Pays-Bas, le Canada, la Belgique, la Suède, l’Autriche, et l’Allemagne.