Spotify continue d’avancer ses pions pour devenir le leader mondial du podcast. En effet, la plateforme de streaming musical vient de trouver un accord pour le rachat de The Ringer, un groupe média américain dédié au sport et à la pop culture.

The Ringer, un groupe média complet

À la fin du mois de janvier 2020, on apprenait que Spotify souhaitait racheter The Ringer. Ce groupe média a été fondé en 2016 par Bill Simmons, un ancien commentateur d’ESPN, et se spécialise dans le sport et la pop culture. The Ringer possède également plus de 30 émissions podcasts ainsi qu’une maison de production vidéo qui est à l’origine d’émissions reconnues telles que “NBA Desktop”ou encore “Talk The Thrones”, une émission critique de la série Game of Thrones.

Après plusieurs semaines de discussion, il semble que la plateforme de streaming musical ait réussi à trouver un accord avec le groupe média américain afin de conclure cette acquisition. Si les détails de la transaction n’ont pas été révélés, on sait d’ores et déjà qu’elle devrait être conclue à la fin du premier trimestre de cette année.

Spotify mise tout sur les podcasts

Au quatrième trimestre de 2019, les écoutes de podcasts sur Spotify ont augmenté de 200%. Ce format a le vent en poupe et le géant suédois compte bien saisir cette opportunité en or. Pour cela, il a conclu plus d’une vingtaine d’accords pour des contenus exclusifs ou originaux, dont une émission en partenariat avec Brut. pour le lancement d’un podcast décryptant les sujets d’actualité. Quelques mois auparavant, Spotify dévoilait également la fonctionnalité “Your Daily Podcasts” qui consiste en une liste de recommandations de podcasts.

Avec le rachat de The Ringer, Spotify acquiert également un catalogue d’une trentaine d’émissions audio dont certaines sont déjà extrêmement populaires, comme par exemple “The Bill Simmons Podcast,” “The Rewatchables” ou encore “The Ryen Russillo Podcast». Selon les chiffres avancés par le groupe média, l’ensemble de ces podcasts auraient généré 35 millions de téléchargements par mois et auraient rapporté 15 millions de dollars à l’entreprise en 2018 grâce à la publicité.

Il faut dire qu’en plus de séduire les auditeurs, les podcasts intéressent également de plus en plus les annonceurs. En 2018, les revenus publicitaires de ce format ont atteint les 479 millions de dollars aux États-Unis et devraient atteindre le milliard de dollars en 2021 selon les prévisions. Conscient de l’enjeu, Spotify met d’ores et déjà toutes les chances de son côté pour profiter au mieux de cette opportunité.