Twitter améliore sa fonction de recherche dans les messages privés sur iOS
Réseaux Sociaux

Twitter améliore sa fonction de recherche dans les messages privés sur iOS

Une amélioration pas tout à fait aboutie cependant

Cet été le réseau social testait une nouvelle fonctionnalité pour permettre à ses utilisateurs de filtrer automatiquement les messages directs jugés indésirables. Après avoir déployé cette fonctionnalité cette semaine, Twitter continue d’étendre les actions de recherche dans la rubrique messages directs sur iOS. Il semblerait cependant que cette fonctionnalité mérite d’être améliorée.

Une fonctionnalité de plus pour les utilisateurs du réseau social

Il sera désormais possible, pour les utilisateurs d’iOS uniquement, d’accéder à une fonction de recherche dans les messages. Ils pourront ainsi indiquer le nom d’une personne ou d’un groupe d’utilisateurs dans la barre de recherche, et de les retrouver.

Impossible en revanche d’appliquer cette recherche au contenu des discussions. Fonction pourtant très pratique au quotidien, et disponible par exemple sur WhatsApp ou Messenger.

Que ce soit sur les fonctions automatiques pour les courriers indésirables, le contrôle des réponses, ou les listes personnalisées facilitant l’accès des utilisateurs vers leurs publications préférées, ou celles de leurs proches, Twitter tente d’améliorer ses fonctionnalités. Ces améliorations vont de pair, bien entendu, avec la présentation de son nouveau design le 15 juillet dernier. La plateforme avait réussi à offrir une version plus fluide et plus efficace.

Si la dernière fonction offerte n’est en effet pas complètement aboutie, il y a des chances cependant pour que ces derniers ajouts permettent au réseau social de continuer son ascension. Twitter annonçait fin juillet que le nombre « d’utilisateurs actifs » avait augmenté de 14 % par rapport à l’année 2018. Les dirigeants de la plateforme attendent sûrement une nouvelle hausse d’ici la fin d’année, et augmenter une fois de plus son chiffre d’affaires, qui était déjà de 76 millions de dollars à la fin du premier semestre, soit 8 millions de plus que l’année passée.

Send this to a friend