C’est officiel : la production de Tesla Model 3 va démarrer en Chine dès ce mois-ci. Le constructeur américain veut pour le moment produire 1 000 véhicules par semaine dans son usine chinoise. Tesla compte bien chambouler le plus grand marché de l’automobile au monde et surtout éviter les droits de douane, habituellement très élevés sur les voitures américaines.

La production des véhicules démarrera en octobre

Déjà en octobre dernier, Tesla disait vouloir fabriquer une gigafactory à Shanghai, pour s’attaquer à ce marché gigantesque. Au total, la construction de cette usine aura coûter 2 milliards de dollars (1,83 milliard d’euros) à Tesla. Il s’agit par ailleurs du premier site de fabrication de véhicules Tesla à l’étranger. Jusqu’à présent, toutes les voitures électriques de la marque sortaient des usines américaines.

Un pore-parole de Tesla a déclaré à Reuters que : “nous avons l’intention de commencer la production dès le mois d’octobre de cette année, mais le volume de production réel dépendra de nombreux facteurs. Notamment les commandes de voitures que nous recevrons, les performances des employés que nous allons très prochainement embaucher ou encore de la chaîne d’approvisionnement. Difficile de dire précisément quand nous pourrons atteindre notre objectif de 1 000, puis de 2 000 véhicules produits par semaine”.

Tesla ne s’inquiète pas des fluctuations du marché

La fabrication de cette usine est au cœur de la guerre commerciale qui fait rage entre les États-Unis et la Chine. Le marché chinois n’accueille pas très bien les nouveaux véhicules électriques. Pour le deuxième trimestre consécutif, les ventes n’atteignent pas les objectifs fixés par les spécialistes du marché. Ils estiment finalement que 1,5 million de véhicules électriques devraient être vendus en Chine au lieu des 1,6 million initialement prévus.

Avec Tesla, ce problème ne semble pas réellement se poser. En 7 mois, les ventes des véhicules de la marque ont augmenté de 98%, notamment en raison d’une forte demande de la Tesla Model 3. Une nouvelle phase de la construction de l’usine a d’ailleurs été entamée, ce qui prouve que Tesla a confiance dans le marché chinois. La gigafactory de Shanghaï deviendra la première usine automobile chinoise entièrement détenue par des intérêts étrangers.