Il y a quelques jours, Facebook a communiqué sur les différentes mises à jour de sa plateforme Messenger. Certaines nouveautés annoncées au F8 vont être officiellement lancées et un onglet phare de l’application de messagerie va disparaître, “Découvrir”.

L’onglet Découvrir ne sera plus disponible dans quelques mois

L’onglet “Découvrir” était considéré comme l’app store des chatbots. En quelques secondes, il est possible de découvrir les milliers de chatbots disponibles liés au divertissement, à l’éducation ou encore aux voyages. Cet onglet avait été lancé en 2017.
Facebook explique ainsi “dans le cadre de notre engagement continu à simplifier l’expérience Messenger pour les utilisateurs, nous commencerons à supprimer progressivement l’onglet Découvrir au cours des prochains mois […] Les entreprises continueront d’apparaître dans l’application grâce à la fonction de recherche et à la publicité, ce qui permettra aux gens de se connecter facilement avec eux ».
Facebook décide de supprimer l’onglet pour mettre plus facilement en relation les utilisateurs avec des entreprises, “dans des endroits où ils cherchent déjà à se connecter.”

Des nouveautés attendues enfin lancées sur Messenger

La génération de prospects via Messenger

aperçu génération de prospects dans Messenger

À l’occasion du F8, Facebook présentait des nouveautés intéressantes pour Messenger. Les entreprises vont ainsi pouvoir acquérir facilement des utilisateurs, grâce à la génération de prospects dans Messenger. Les marques peuvent définir des questions automatisées, permettant de récolter des informations sur les utilisateurs.
Pour cela, il faut dans le Business Manager, choisir l’objectif Messages. Au moment de paramétrer votre publicité, une nouvelle option apparaîtra comme ci-dessous.

aperçu génération de prospects Messenger

Vous aurez le choix d’inciter les gens à discuter avec votre chatbot ou bien de générer des prospects. Vous pouvez définir un scénario type avec différentes questions, vous permettant de récupérer des informations, comme la ville, le genre, le numéro de portable, l’adresse e-mail ou encore le poste occupé.

À titre d’exemple, Messenger explique que RIFT Tax a augmenté de 42% le nombre de prospects qualifiés grâce à cette nouveauté.

La prise de rendez-vous dans Messenger

Depuis quelques temps déjà, certaines entreprises proposent la prise de rendez-vous en temps réel sur Messenger. La fonctionnalité va être déployée durant l’année à toutes les entreprises et développeurs du monde entier. La SNCF a lancé en mars dernier son OUIbot, permettant de réserver et payer des billets directement via Messenger.

Pour faire simple, cette option permet aux entreprises “d’intégrer leur logiciel de réservation existant pour optimiser les expériences de réservation via Messenger.” Les entreprises peuvent ainsi convertir des discussions Messenger en rendez-vous en ligne ou en magasin. Pour faire partie du programme disponible en bêta, cliquez ici.

Messenger annonce également des mises à jour

Dans l’objectif de “de favoriser des conversations plus personnalisées et plus pertinentes entre les gens et les entreprises“, Facebook présente plusieurs mises à jour de ses politiques qui entreront en vigueur le 15 janvier 2020. On peut retenir :

  • la mise à jour de la fenêtre de messagerie standard. Si une entreprise n’a pas répondu à un message au bout de 24h, elle devra utiliser les tags Messenger ou bien les messages sponsorisés pour relancer un client.

  • Facebook va également réduire le nombre de tags disponibles. Ils seront désormais 4 à la place de 17. On retrouve ainsi :
    • Les événements confirmés : permet d’envoyer un rappel ou une mise à jour à un événement auquel l’utilisateur s’est inscrit
    • Après achat : permet de notifier l’utilisateur d’une mise à jour sur un achat récent
    • Mise à jour de compte : informer l’utilisateur d’un changement non-récurrent
    • Agent Humain : permet aux humains de répondre aux demandes des utilisateurs, dans les 7 jours suivants l’envoi d’un message par un utilisateur.
  • Enfin, la messagerie par abonnement va à présent être limité aux organismes de presse contrôlés

La nouveauté la plue attendue reste cependant l’application bureau Messenger pour Mac et PC, mais elle n’est pour le moment pas annoncée !