À peine entré en bourse, Spotify se plie aux règles et publie pour la première fois ses résultats. Les chiffres des finances ne mentent pas et sont cohérents avec ce qui avait été annoncé par la plateforme de streaming. Côté utilisateurs, on en sait à présent plus avec un total de 75 millions d’abonnés payants.

Au début du mois d’avril, Spotify est entré au NYSE sous le sigle SPOT. Action lancée à 132$, elle en vaut à présent 170$. Ce score devrait continuer de croître tant les prévisions de croissance d’abonnés suivent une belle courbe. D’ailleurs, la plateforme peut désormais compter sur un total de 170 millions d’utilisateurs actifs, pour 75 millions d’abonnés payants (40 million pour Apple Music). La barre symbolique des 70 millions avait été passée au tout début de l’année 2018.

Côté revenus, Spotify enregistre 1,36 milliard de dollars de revenus pour le premier trimestre, contre 1,4 milliard attendus par Wall Street. Pourtant, cela n’entache pas les objectifs à venir, car la plateforme annonce un nombre d’abonnés payants situé entre 79 millions et 83 millions d’ici le prochain trimestre.

Afin de renforcer ses revenus publicitaires et conquérir de nouveaux utilisateurs, Spotify a présenté la semaine dernière une nouvelle version gratuite de son application. Au programme, une nouvelle interface utilisateur et la possibilité de jouer certaines chansons à la demande (lecture aléatoire) dans certaines playlists.

Spotify s'offre un nouveau design

Ceci associé à une nouvelle intégration dans les Instagram Stories pour renvoyer vers son service devrait grandement aider.

Instagram spotify

À l’annonce de ces résultats en demi-teinte, le cours de l’action SPOT a légèrement chuté, mais devrait revenir sous peu à son montant initial, si ce n’est plus.