Durant sa keynote d’ouverture au F8, Mark Zuckerberg a évoqué les grandes nouveautés à venir pour l’écosystème de Facebook. Application devenue stratégique, Facebook Messenger n’est pas en reste sur les annonces, puisque son design va être entièrement repensé pour le rendre agréable à nouveau.

Mise à jour après mise à jour, l’application de messagerie de Facebook a étoffé son interface utilisateur, si bien qu’à présent il y en a de partout. Des jeux, des chatbots, des onglets pour les groupes et les appels … Un utilisateur peut aisément s’y perdre, alors le géant prend le taureau par les cornes.

nouveau design Facebook Messenger

Ce nouveau design sera épuré et offrira une navigation plus simple dans l’application. « Lorsque vous envoyez des messages, vous voulez vraiment une expérience simple et rapide. Nous profitons de ce moment pour revoir complètement Messenger afin de nous concentrer sur ces idées, » a précisé Mark Zuckerberg dans sa conférence. Comme on peut le voir sur les captures d’écran, la simplicité est véritablement au rendez-vous.

nouveau design Facebook Messenger

Les boutons de navigation en bas passeront de 5 à seulement 3 et seront centrés. L’icône de la caméra et de la vidéo remontent en haut à droite, à côté du bouton pour lancer une conversation. De cette manière, on ne mélange pas interface et contenu.

Plus intéressant encore, Facebook va lancer un mode nuit, pour économiser nos petits yeux la nuit. YouTube le propose déjà, de même que Twitter, alors il fallait bien qu’une des plateformes de Mark Zuckerberg s’y mette. En noir et blanc, l’application est même presque plus jolie !

nouveau design Facebook Messenger

Pour le reste, l’expérience en elle-même ne devrait pas trop changer. Facebook devrait annoncer d’autres intégrations techniques à Messenger durant le F8. Certaines ont déjà été présentées, comme la traduction automatique de l’espagnol vers l’anglais et inversement, mais uniquement en test. D’ici peu, il sera également possible d’utiliser Messenger comme une application de rencontre, au détriment d’autres services comme Tinder.