Les Experts Du Siècle

Lire la description
Retrouvez ici les tribunes d'experts sélectionnés par Siècle Digital sur une multitude de sujets allant de l'analyse au guide des tendances tout en vulgarisant le contenu.

L’agilité est incontestablement un sujet d’actualité. Cependant, plus nombreuses sont les sociétés à s’y essayer, plus nombreuses elles sont à échouer. Quelles sont les principales caractéristiques de ces échecs ? L’environnement de l’entreprise conditionne en grande partie le succès de la mise en place de l’agilité. Il peut-être un accélérateur du changement mais aussi un frein. Frein reposant sur des causes racines multiples mais dont cinq grandes caractéristiques se dégagent. Première caractéristique : une culture d’entreprise non adaptée à l’agilité et une résistance des managers Rappelons que l’agilité se définit comme une culture soutenue par des valeurs et des principes permettant d’être performant dans un environnement complexe. Elle n’est ni une méthode, ni un processus, ni un produit. Elle est une culture pouvant se résumer en quatre verbes : livrer, communiquer, réfléchir, s’améliorer. Pour qu’elle puisse permettre à une organisation d’atteindre ses objectifs, il est primordial que la culture de…

L’inbound marketing a pour objectif de faire venir le consommateur à votre marque plutôt que d’aller le chercher, ce qui modifie la nature de la relation avec ce dernier, et le processus de cycle de vente. L’objectif de la mise en place de l’inbound marketing est de travailler étape par étape la maturation d’un prospect pour développer les acquisitions clients. Objectif n°1 : Attirer des visiteurs qualifiés par vos contenus L’objectif est d’attirer des publics-cibles qui sont potentiellement intéressés par le produit ou le service proposé. La base est donc de produire du contenu à forte valeur ajoutée et de créer des scénarios de parcours d’achat. Voici quelques-uns des outils les plus importants pour attirer les bons utilisateurs vers votre site : Publication de contenus à valeur ajouté sur votre site web et votre blog. Un contenu éducatif qui répond à leurs besoins et leurs problématiques. Amélioration du référencement naturel.…

Malgré une forte régulation du jeu vidéo en Chine, Tencent devrait enregistrer des résultats records en termes de ventes pour le dernier trimestre. Créé en 1998, Tencent s’est rapidement imposé comme l’un des 4 géants technologiques chinois. Le T des BATX (Baidu, Alibaba, Tencent, Xiaomi) est à la fois leader mondial du jeu vidéo et propriétaire de WeChat, la Super App la plus aboutie du monde qui réunit plus d’un milliard d’utilisateurs actifs. Tencent, le géant aux mille visages Comme beaucoup d’autres entreprises chinoises du début des années 2000, Tencent a connu le succès en reproduisant en Chine une recette qui avait déjà fait ses preuves à l’étranger. En 1998, le visage qui inspire son fondateur Ma Huateng, c’est ICQ, un service de messagerie instantanée israélienne. Tencent développe alors QQ, un service gratuit de messagerie PC qui connaît un succès fulgurant en Chine pour atteindre plus de 100 millions d’utilisateurs…

Selon vous quelle est l’action marketing digitale la plus rentable ? Les réseaux sociaux ? Le SMS ? Eh bien non, il s’agit encore et toujours de l’emailing ! L’email reste, depuis sa création, le canal de communication internet doté du meilleur retour sur investissement. Il s’agit d’une solution simple à utiliser, peu coûteuse et également très pratique. Facile à mettre en œuvre et un gain de temps considérable comparé à un publipostage par exemple. Certains pourraient penser que des campagnes de SMS marketing sont plus aisées à mettre en place. Cependant, en raison de son intrusivité, le SMS est défini par des règles précises. L’envoi de SMS commerciaux est interdit entre 20h et 10h, le dimanche et les jours fériés, ce qui n’est pas le cas des emails. En outre la tarification d’envoi des SMS est bien plus élevée. Il est donc plus facile pour une entreprise d’opter pour…

Le 29 octobre 2019 marquera le 50e anniversaire de la toute première transmission réalisée sur l’ARPANET, ancêtre de notre Internet actuel, en 1969. A l’aube de cette échéance, les controverses concernant la protection de la vie privée et la sécurité en ligne abondent. Bien que le problème de l’authentification ne soit pas nouveau, il a pris de l’importance ces dernières années, car de nombreuses atteintes très médiatisées à la protection des données ont été attribuées à la compromission d’un même type d’informations : la combinaison d’un nom d’utilisateur et d’un mot de passe. Le problème est aggravé par la pratique très risquée, mais relativement courante, qui consiste à stocker ces identifiants dans des bases de données centrales facilement accessibles, devenues des cibles faciles à infiltrer pour des pirates informatiques de plus en plus qualifiés. Nouvelle preuve, s’il en fallait, que les mots de passe on fait leur temps. Il y…

Dans un monde où les attaques cybercriminelles se répètent à vitesse grand V, les entreprises échangeant quotidiennement des informations sensibles en ligne sont bien conscientes de l’urgence et de l’importance de sécuriser leurs données. Aujourd’hui, les procédures de sécurité s’appuyant sur un simple nom d’utilisateur et un mot de passe ne suffisent plus à protéger les données. En effet, avec la facilité à laquelle les hackers sont en mesure de convaincre les usagers de « donner » leur identifiant par des attaques par ransomware est déconcertante. Avec l’avènement de nouvelles technologies, dont l’intelligence artificielle, ils rivalisent d’ingéniosité pour parvenir à déjouer les mesures de cyberdéfense et à tromper les usagers les plus aguerris. Face au développement de nouvelles méthodes d’attaques (fraude en ligne, hameçonnage, etc.) les acteurs du logiciel et de la cybersécurité ont développé de nouvelles stratégies d’authentification. L’authentification à facteurs multiples est facile à mettre en œuvre et est l’une…

L’ère du digital a plus que jamais mis le client au cœur des stratégies marketing. Si la notion d’expérience client n’est pas nouvelle (on peut dire qu’elle est aussi ancienne que le commerce, dans le sens où tout produit ou service part d’un besoin client), elle est devenue en quelques années un impératif, un concept au cœur des préoccupations des entreprises pour s’imposer dans la compétition mondiale. Le concept d’expérience client comme on l’entend aujourd’hui est né à la fin des années 1990 avec l’ouvrage de Joseph B. Pine et James H. Gilmore, « The Experience Economy ». L’idée originelle est que pour gagner des parts de marché et imposer sa marque, il ne s’agit plus seulement de proposer des produits et services au client, mais plutôt des expériences uniques permettant de distinguer une marque de ses concurrents en créant un engagement plus fort et plus durable. L’exemple emblématique nous…

Send this to a friend