Les Experts Du Siècle

Retrouvez ici les tribunes d'experts sélectionnés par Siècle Digital sur une multitude de sujets allant de l'analyse au guide des tendances tout en vulgarisant le contenu.

Vecteur de changement et d’innovations, le digital n’a pas seulement changé la manière de vivre, de jouer ou de consommer, il a aussi transformé nos méthodes de travail. Une petite révolution numérique que toutes les organisations tentent de maîtriser au mieux pour optimiser leurs processus internes, créer davantage de valeur, être plus productif et automatiser les tâches à faible valeur ajoutée. Or, cette transformation digitale s’impose aussi dans les centres d’appels. Si la technologie n’a pas remplacé les téléconseillers, elle a profondément transformé leur manière de travailler. Au programme : de nouvelles compétences et missions qu’il faut appréhender avec soin. La gestion omnicanale Pendant longtemps, le téléphone a été l’unique moyen de communication avec les services clients, mais les nouvelles technologies ont changé la donne. E-mail, chat, forum, réseaux sociaux, SMS… si le téléphone n’est pas mort, il est en revanche intégré au sein d’un cocktail comprenant de nombreux autres…

De plus en plus d’entreprises font appel aux micro-influenceurs pour leurs campagnes de communication. Les raisons expliquant ce choix sont multiples : perte de confiance des communautés en les influenceurs ; nouveaux algorithmes en défaveur des influenceurs, recherche de communication de proximité. Les micro-influenceurs sont les principaux acteurs du développement de l’eWoM (electronic word-of-mouth) ou bouche à oreille numérique. Après avoir été majoritairement étudié dans le secteur du tourisme, le bouche-à-oreille numérique est désormais important dans tous les secteurs d’activité de notre société. C’est pour s’adapter à cette évolution des processus de consommation que les entreprises s’engagent fréquemment dans des campagnes de micro-influence. Toutefois la jeunesse de la pratique pose quelques problèmes quant à l’évaluation des campagnes de communication via les micro-influenceurs. En effet, il n’est pas rare de ne pas savoir sur quels indicateurs se concentrer pour mesurer la réussite d’une campagne. Portée ? Impressions ? Nombre de likes ? Nombre de commentaires ? Taux…

La blockchain dans le secteur financier n’est désormais plus marginale et plusieurs projets sont en cours à travers le monde, que ce soit dans le domaine des paiements interbancaires, des solutions de marché des capitaux ou de la certification et de la gestion des documents. Ce marché devrait d’ailleurs croître de 79,6% dans les années à venir, passant de 411 millions d’euros en 2017 à environ 7,6 milliards d’euros en 2022. C’est également la technologie principale qui permet l’échange de cryptomonnaies comme les bitcoins. Cette monnaie virtuelle est devenue très populaire mais sa régulation et son utilisation restent un défi majeur. A titre indicatif, le positionnement de la Banque de France sur ce sujet est très clair puisqu’elle recommande à tous de ne pas spéculer dessus ou alors c’est aux risques et périls des potentiels spéculateurs. Pour bien marquer sa distance avec le sujet, la Banque de France préfère d’ailleurs…

Les objets connectés seront bientôt dans tous les foyers, ouvrant une porte numérique sur les individus et leur sécurité. Les utilisateurs ne sont toutefois pas démunis. Nous pouvons sécuriser nos objets connectés et bien cohabiter avec eux. D’ici à 2020, le monde comptera cinq fois plus d’objets connectés que la population mondiale. La connectivité s’étend progressivement à tous les objets du quotidien. Enceintes intelligentes, ampoules et thermostats connectés, ustensiles de cuisine, caméras pour enfants, serrures intelligentes, voitures, etc. Tout ce qui nous entoure sera bientôt connecté, partout et tout le temps. Ce marché émergent s’accompagne de formidables promesses économiques et la France n’est pas en reste. Elle compte de nombreuses sociétés innovantes dans le secteur de l’Internet des objets (IoD). Sigfox, qui a développé un réseau cellulaire bas-débit, économe en énergie pour les communications entre objets, connaît un succès mondial. Withings, créatrice en 2014 de la première montre connectée qui…

Partout dans le monde, la dématérialisation des paiements progresse. Entre 2014 et 2015, le nombre mondial de transactions sans espèces était estimé à 433 milliards d’opérations. Cette dynamique s’est intensifiée et devrait atteindre 577 milliards d’opérations en 2018 et 726 milliards d’opérations d’ici 2020. Elle se nourrit des nombreuses innovations à l’œuvre dans le monde du paiement. Est-ce à penser que l’argent liquide ne sera bientôt plus visible que dans nos musées ? Pionnier de la digitalisation des transactions dans son secteur, avec plus de 20 milliards € de transactions digitales gérées en 2017 et des centaines de milliers d’utilisateurs de paiement mobile, Edenred est à la fois un observateur attentif et un acteur concerné de ces transformations. Ces opportunités ouvertes par une économie digitalisée ne doivent pas faire oublier les défis qu’elle implique et l’effort d’accompagnement à fournir pour les surmonter. Plutôt qu’une rupture, parlons donc de transition vers…

Ça y est, vous venez officiellement de passer le cap de votre première année au sein de votre nouvelle entreprise. Au-delà des éventuels aspects festifs, c’est aussi le moment de votre entretien annuel. Pour la plupart, il s’agit d’un moment de stress où il faut faire face à sa hiérarchie, défendre ses performances, démontrer une vision d’avenir. Et si ce moment de stress devenait une formalité avec les assistants vocaux, en pleine expansion dans le monde de l’entreprise ? Imaginez un instant, en quelques minutes, Alexa vous préparer un mémo comprenant une synthèse de vos points forts, de vos réussites et quelques projections sur votre avenir. Alors que les décideurs publics réfléchissent au cadre réglementaire de l’IA dans les processus de recrutement, essayons de nous projeter sur l’impact de cette technologie sur le métier des Ressources Humaines. Oui, nous aimons parler à nos enceintes connectées En France, Homepod d’Apple a…

Depuis une dizaine d’années, les entreprises s’interrogent sur la façon de s’adapter à la génération des Millennials, souvent considérée comme une espèce à part. Une rapide recherche sur Google les dépeint comme une génération exigeante, pas toujours à l’aise dans le milieu du travail, très consommatrice et cible préférée des marques. Ils sont particulièrement différents de la génération de leurs parents, les baby-boomers, et leur vision du monde ainsi que leur éthique du travail contrastent sérieusement avec celles de leurs aînés. Les entreprises doivent donc désormais composer avec cette génération qui prend le pouvoir dans le milieu du travail. La différence la plus notable réside surtout dans leur rapport à l’égard de la technologie. Aujourd’hui, les Millennials sont considérés comme beaucoup plus avisés que les Baby-boomers, pour autant, de récentes recherches révèlent qu’ils sont justement plus vulnérables que leurs aînés et à même de se faire piéger par des cyberattaques.…

Send this to a friend