Les avocats de Sam Bankman-Fried (SBF) fondateur de FTX, sont en pourparlers avec les juges américains pour négocier un accord de libération sous caution lorsque l'homme sera extradé aux États-Unis.

Sam Bankman-Fried n'ira peut-être pas en prison

Arrêté aux Bahamas le 12 décembre 2022, Sam Bankman-Fried devrait être extradé dans les prochains jours pour comparaitre devant la justice américaine. Même si pour Philip Davis, le Premier ministre de l'archipel, « les Bahamas et les États-Unis ont un intérêt commun à tenir pour responsables tous les individus associés à FTX qui ont pu trahir la confiance du public et enfreindre la loi ».

Depuis quelques jours, l'équipe juridique de Sam Bankman-Fried discute avec les procureurs fédéraux pour trouver un accord qui doit permettre au magnat de la cryptomonnaie en disgrâce, d'être libéré sous caution lorsqu'il sera extradé vers les États-Unis. Les termes de l'accord restent flous. Dans tous les cas, il faudra l'approbation du juge fédéral qui supervise l'affaire.

Les procureurs du district Sud de New York ont inculpé Sam Bankman-Fried pour fraude. D'après les premières informations relayées par des proches du dossier, le fondateur de FTX devrait obtenir gain de cause. Une libération sous caution avec des conditions très restrictives, y compris une forme de « détention à domicile ». Une personne a déclaré que la surveillance électronique était également en discussion.

Le fondateur de FTX est accusé d'avoir orchestré un plan sur plusieurs années qui a abouti à la faillite de FTX. La société était basée aux Bahamas, et Sam Bankman-Fried y est actuellement emprisonné en attendant d'être extradé vers les États-Unis. En quelques semaines à peine, l'homme est passé du statut de titan de l'industrie à celui de fraudeur. Il a également vu sa fortune s'évaporer.

Avant l'effondrement de FTX, Sam Bankman-Fried était régulièrement présent dans les couloirs du Congrès, où il faisait pression pour que la législation soit plus clémente envers les sociétés de crypto-actifs. Son extradition vers les États-Unis devrait avoir lieu aujourd'hui, le 22 décembre. Elle a déjà été repoussée une fois cette semaine après une audience chaotique aux Bahamas.

Dès son arrivée aux États-Unis, Sam Bankman-Fried sera traduit en justice devant la Federal District Court de Manhattan, où son affaire est supervisée par le juge Ronnie Abrams.