Suite à son rachat par Microsoft en 2016, le réseau social professionnel LinkedIn a ouvert sa propre plateforme d’apprentissage en ligne nommée LinkedIn Learning pour permettre aux abonnés d’accéder à des cours en ligne et de décrocher des certifications professionnelles. Récemment, la plateforme a signé de nouveaux partenariats avec Meta, Oracle et IBM afin d’élargir les thématiques aux compétences et métiers modernes.

De nouveaux cours sont disponibles dans le domaine de la technologie et du numérique

LinkedIn Learning est un portail d’apprentissage intégré au réseau social LinkedIn qui offre aux membres la possibilité de suivre des formations et d’enrichir leurs connaissances et savoir-faire.

Alors que la plateforme compte déjà des milliers de contenus pédagogiques, couvrant les langues et sciences en tous genres (économie, management, etc.), LinkedIn a annoncé l’intégration de nouveaux thèmes axés sur les compétences émergentes. Ces cours, prodigués par Meta, Oracle et IBM concernent le marketing numérique et les médias sociaux, l’infrastructure cloud et le cloud computing.

LinkedIn souligne que ces contenus sont accessibles sans frais supplémentaires pour les abonnés. En revanche, les nouveaux membres ne bénéficient que d’un essai gratuit pendant un mois. Ensuite, ils devront payer un abonnement mensuel de 39,99 euros pour continuer à suivre les formations.

LinkedIn Learning est un tremplin du recrutement basé sur les compétences

LinkedIn Learning se distingue des autres sites et applications d’apprentissage en ligne par son affiliation au réseau social professionnel. Les recruteurs ont la possibilité d’évaluer plus facilement les compétences des membres à travers les certificats affichés sur leur profil.

Selon LinkedIn, 44 % d’utilisateurs auraient épinglé des certifications à leur profil ces deux dernières années. Dans un article de blog, il a également déclaré : « Nous avons dépassé notre objectif d’aider 250 000 entreprises à embaucher en fonction des compétences en 2021 grâce à des produits d’embauche nouveaux et existants, permettant à plus de 400 000 entreprises d’embaucher en fonction des compétences cette année-là ».

Rappelons que la diversification des services et des solutions de LinkedIn a positivement influé sur ses résultats financiers cette année. En juillet dernier, Microsoft a indiqué que la plateforme a enregistré une hausse de 26 % sur son chiffre d’affaires au second trimestre par rapport à la même période en 2021.