Twitter est actuellement en train de tester un label « Aimé par l’auteur » dans les réponses à un tweet. Celui-ci apparaît lorsque l’auteur d’un tweet aime la réponse d’un autre utilisateur.

Un badge testé, mais pas forcément déployé par la suite

Cette nouvelle fonctionnalité a été repérée par un journaliste du média TechCrunch, et serait actuellement testée dans plusieurs pays. Concrètement, la réponse likée par l’auteur d’un tweet est ensuite marquée d'un badge visible à la fois par la personne qui a rédigé la réponse, mais aussi par les autres personnes qui la consultent.

Dans la même catégorie

De son côté, un porte-parole de Twitter a déclaré que l’entreprise teste différentes étiquettes pour aider à donner aux gens un contexte sur les tweets qu'ils voient, sans pour autant donner davantage de précisions. Comme l’explique TechCrunch, cette fonctionnalité, si elle paraît assez minime, pourrait se révéler utile dans les cas où un tweet a reçu de nombreuses réponses et que le posteur original souhaite en souligner quelques-unes sans avoir à y répondre directement. D’un autre côté, elle pourrait être perçue comme un encombrement en plus, notamment en ajoutant un label dans un espace déjà bien occupé.

Le réseau social teste constamment de nouveaux outils, sans pour autant les déployer à grande échelle par la suite. Actuellement par exemple, il teste également les « downvotes » dans les réponses aux tweets, lui permettant de savoir quelles réponses sont à mettre en avant en priorité.

Twitter innove ces derniers temps

Ces derniers mois, Twitter a tenté de modifier son approche en lançant différentes innovations à l’instar des Spaces, des salons vocaux grandement inspirés de Clubhouse. Par ailleurs, la plateforme a déployé Communities afin de rassembler ses utilisateurs selon leurs centres d’intérêt communs. Plus récemment, c’était au tour de Twitter Circle de faire son apparition sur le réseau social. Comparable à Amis Proches sur Instagram, elle permet aux tweetos d’ajuster la visibilité de leurs tweets et de limiter leur portée s’ils le souhaitent.

Pour rappel, Twitter connaît actuellement une période assez compliquée. Alors qu’Elon Musk avait annoncé le rachat de la plateforme, il vient de suspendre la transaction, jetant l’ombre sur l’avenir du réseau social. Son cofondateur et ancien PDG, Jack Dorsey, a quant à lui quitté le navire fin novembre 2021.