La plateforme de visioconférence Zoom a dévoilé plusieurs nouveautés qui vont venir renforcer son logiciel. Beaucoup concernent de petites améliorations, comme la qualité audio pour la région APAC, d'autres restent plus remarquables. Parmi celles-ci, un tableau blanc amélioré, de la reconnaissance gestuelle, et une solution intelligente pour les équipes commerciales.

Quoi de neuf sur Zoom ?

Zoom Whiteboard

Cet outil avait été présenté en septembre à l’occasion de la conférence annuelle de l’entreprise. Whiteboard (tableau blanc) permet aux utilisateurs de collaborer sur un même espace pour y ajouter des notes, des dessins, comme ils pourraient le faire dans une réunion normale. Jusqu’alors, il n’était qu’un module complémentaire à l’application. Désormais, il s’agit d’un produit à part entière.

Zoom annonce avoir totalement revu son expérience pour le rendre compatible avec l’ensemble des appareils. Tablette, écran tactile, navigateur web, peu importe le point de contact, Whiteboard fonctionnera de la même manière pour tous.

Reconnaissance gestuelle

Cette nouveauté permet aux utilisateurs d’interagir avec leur application Zoom d’un simple geste de la main. Ainsi, s’ils font un signe avec le pouce levé, ou s’il lève la main pour prendre la parole, la caméra sera en mesure de l’identifier. Ensuite, le logiciel activera la fonctionnalité liée au geste en question.

Cela semble aussi simple que sommaire, néanmoins, l’entreprise pourrait étendre la reconnaissance gestuelle à l’avenir. Il s’agira d’entraîner ses algorithmes, comme elle le fait déjà avec Zoom IQ.

Zoom IQ pour les commerciaux

Une fois activée, cette option permet à ses utilisateurs d’analyser leurs échanges avec leurs clients. Zoom IQ pourra ainsi révéler les données comme la vitesse d’élocution, le temps passé sur une présentation, les questions les plus engageantes, etc.

Interface de l’option IQ for Sales

Interface de l’option IQ for Sales. Image : Zoom

Développer sa plateforme, mais aussi se diversifier

La pandémie a été un moteur de croissance indéniable, lui permettant d’atteindre le milliard de dollars de chiffre d’affaires. Le maintien d’une organisation du travail hybride dans de nombreux secteurs lui permet de contenir un quelconque ralentissement. Néanmoins, il lui faut étoffer son offre si elle veut continuer à prospérer.

Une première échappée a été l’événementiel, une autre a été la vente de matériel de visioconférence… Si le fil rouge de Zoom reste le développement de son service, l’entreprise tend également à se pencher vers de la croissance externe.