Scroll, une plateforme web proposant la lecture d’articles sans publicités, va cesser d’exister dans « environ 30 jours », a annoncé l’entreprise, dans un mail à ses abonnés. Toutefois, elle ne disparaît qu’en tant que structure indépendante. Récemment rachetée par Twitter, Scroll va être intégrée à Twitter Blue, comme une fonction « articles sans publicités ».

Scroll propose un abonnement mensuel de 5 dollars, qui donne accès à une lecture dénuée de publicités sur une centaine de sites web d’actualités, comme BuzzFeed News. Sur ces 5 dollars, la société en garde 1,5, et reverse le reste aux différents médias visités, en fonction de leurs fréquentations.

Scroll va devenir une fonctionnalité de Twitter Blue

Ce service bénéficie donc d’une bonne image auprès des utilisateurs comme des médias et des journalistes. Surtout qu’il a affirmé que son modèle permet aux organes de presse partenaires de toucher plus d’argent qu’avec le modèle classique des publicités.

Plus tôt dans l’année, Twitter avait annoncé le rachat de Scroll, pour une somme encore inconnue. Un rachat qui a poussé la plateforme d’abonnements payants à refuser de nouveaux abonnés. Le réseau social avait également annoncé vouloir l'intégrer à une nouvelle offre : Twitter Blue, un abonnement premium.

D’un montant de 3,49 à 4,49 dollars par mois en fonction du pays, cet abonnement propose des fonctionnalités inédites. Il est possible d’annuler un tweet pendant 5 à 10 secondes, une nouveauté plébiscitée par les utilisateurs. Avec Twitter Blue, ces derniers pourront aussi organiser leurs signets, et bénéficieront d’un mode de lecture conçu uniquement pour les threads.

Aucune information n’a pour l’instant été donnée sur la façon dont Scroll va être intégrée à Twitter Blue. Gif : Twitter.

La personnalisation de son compte devient aussi possible, avec notamment le choix de la couleur du thème sur la plateforme. Scroll va donc devenir une autre fonctionnalité de cet abonnement. Il s’agira assurément de l’un des services les plus importants de Twitter Blue, et même de l’ensemble du réseau.

Une annonce entourée de beaucoup de flou

La société située à San Francisco est devenue au fil du temps le réseau le plus utilisé par les journalistes, son utilisation se prêtant particulièrement à la diffusion d’informations chaudes. Cette proposition d’un service permettant de lire des articles, sans publicités, tout en rémunérant les médias, est donc dans l’ère du temps, et sera sans aucun doute bien reçue.

Avec cet ajout de Scroll, le réseau social poursuit le développement de Twitter Blue, qui participe à la diversification de ses revenus. La possibilité de lire des articles sans publicités est en effet un argument de poids, qui pourrait pousser un certain nombre d’utilisateurs à prendre l’abonnement premium.

Cependant, aucune information ou presque n’a été donnée sur la façon dont la plateforme sera intégrée à Twitter. Les deux entreprises n’ont pas expliqué comment les clients de Scroll pourront passer à l’abonnement premium, ni même s’il sera possible de basculer automatiquement.

Aucune information non plus sur une date de disponibilité de Scroll sur Twitter Blue. D’autant plus que l’abonnement du réseau social n’est disponible actuellement que dans deux pays : le Canada et l’Australie. Si les clients Scroll veulent continuer d’avoir accès à ce service, le réseau dirigé par Jack Dorsey devra accélérer le déploiement de sa nouvelle formule dans le mois qui vient, notamment aux États-Unis. Enfin, reste à voir si le modèle économique de Scroll, et donc les montants reversés aux médias, seront amenés à changer.