Les sanctions américaines continuent de mettre à mal Huawei. Lors du deuxième trimestre 2021, la firme chinoise était encore une fois dans le rouge avec une chute des revenus de 38 %. Avant le retour en Chine de la directrice financière de Huawei, Meng Wanzhou, le fabricant d'équipements de télécommunications a continué sa tournée médiatique en faisant la promotion de ses technologies auprès de l’industrie des soins de santé du pays.

Des solutions dans le secteur médical pour Huawei ?

Après s’être attaqué aux services financiers numériques ou encore aux mines de charbon et à l’élevage de porcs, Huawei compte de nouveau diversifier son activité afin de trouver de nouvelles sources de revenus pouvant combler les pertes engendrées par les restrictions américaines. En se rendant à l'hôpital général de la deuxième province du Guangdong, dans la capitale provinciale de Guangzhou, Huawei est ainsi venu montrer ce dimanche les apports de ses technologies dans le secteur de la santé.

L’hôpital a par exemple présenté comment les technologies de Huawei lui ont permis de transformer des ambulances en hôpitaux de fortune. Pour cela, elles se sont équipées de tomodensitomètres et d’électrocardiogrammes intelligents permettant d’offrir des examens et des diagnostics sur la route. Ces données sont d’ailleurs transmises en temps réel à l’hôpital. Avec cette technologie, les professionnels gagnent du temps grâce à des consultations précoces avant la prise en charge du patient à l’hôpital, ce qui permet par exemple d’effectuer des opérations dès l’arrivée des ambulances à l’hôpital.

Huawei affirme ainsi son souhait de créer des hôpitaux plus intelligents grâce à l'Intelligence artificielle (IA) et l'Internet des objets (IoT). Via cette nouvelle opportunité commerciale dans le secteur des soins de santé, Huawei espérerait aussi pouvoir « fournir aux hôpitaux des technologies 5G, de cloud computing et des serveurs, ainsi que des plateformes en ligne », d’après Guo Zizhong, directeur de la division Smart Hospital Business de l'entreprise en Chine.