Les sanctions américaines empêchent Huawei de retrouver les chiffres d'avant 2020 sur le marché des smartphones. De manière générale, le géant chinois est touché de plein fouet par ces sanctions qui impactent l'ensemble des revenus. Ils sont en baisse de 16,5% sur ce premier trimestre de l'année. Selon le South China Morning Post, Huawei veut diversifier ses activités en accélérant dans le domaine des services financiers numériques.

Huawei accélère dans le domaine des services financiers numériques

Ce secteur est en pleine croissance et le géant chinois aimerait se faire une place en Asie du Sud-Est, au Moyen-Orient, en Amérique latine et en Afrique. Des marchés où les sanctions américaines n'empêcheront, a priori, pas Huawei de se développer correctement. Le géant chinois annonce avoir récemment formé une alliance avec 25 partenaires, dont des développeurs de logiciels, des sociétés du monde de la fintech, afin de créer un écosystème capable d'offrir de nouvelles solutions financières numériques. Huawei organisait il y a quelques jours le Huawei Intelligent Finance Summit 2021 à Shanghai. La thématique : "accélérer la numérisation financière, créer une nouvelle valeur ensemble".

En Chine, Huawei se positionne aux côtés de Ping An Insurance et Ant Group, deux autres géants dans le domaine des services financiers numériques. Huawei va devoir se faire une place. Selon Jason Cao, directeur de l'unité commerciale mondiale des services financiers chez Huawei : "le marché des services financiers numériques est estimé à plusieurs centaines de milliards de dollars, mais le potentiel est plus grand car il y aura de nouvelles opportunités intersectorielles dans les prochaines années. Ces services ont déjà pénétré dans divers domaines et nous sommes convaincus qu'en créant un écosystème intersectoriel, nous pourrons prendre le marché".

L'entreprise chinoise veut changer de statut

Pour combler la baisse des revenus due à la chute des ventes de smartphones, Huawei a déjà commencé à développer ses activités dans le domaine du cloud et de l'intelligence artificielle. Cette restructuration permanente depuis quelques mois témoigne de toute la complexité que représente le changement stratégique en cours chez Huawei. Il est très clair que l’entreprise cherche à changer de statut en passant de fournisseur de matériel à fournisseur de services. Les activités des services financiers numériques du géant chinois ont connu une croissance de 23% en 2020. Cette bonne dynamique pourrait permettre à Huawei de rebondir.

Jason Cao poursuit en expliquant que : "il ne faut pas se contenter d'offrir ce que les entreprises financières demandent dans cette nouvelle ère. La clé pour rester en tête est de développer des solutions innovantes basées sur des scénarios innovants". Huawei compte se positionner sur cinq grands domaines technologiques : la connectivité, le cloud, l'informatique, l'IA et les applications industrielles. À ce jour, le géant chinois travaille déjà avec plus de 2 000 institutions financières dans plus de 60 pays du monde, dont 47 des 100 premières banques mondiales. Huawei cherche certainement à se positionner sur le domaine des monnaies numériques de banques centrales (MNBC).