Alors qu’Amazon réfléchit à acheter 20 % des actions de PlusAI, une start-up spécialisée dans le développement de technologies de camions autonomes, et attend l’approbation de la FTC pour racheter le studio MGM, Amazon Web Services a fait l’acquisition de l’application de messagerie chiffrée Wickr.

>Wickr : la nouvelle acquisition d’Amazon dans le domaine de la communication

Dans un billet de blog, la division d’Amazon spécialisée dans les services de cloud computing, Amazon Web Services (AWS), a annoncé le rachat de Wickr. Stephen Schmidt, vice-président d’AWS, annonce ainsi avoir racheté « une entreprise innovante qui a développé la technologie de communication chiffrée de bout en bout la plus sûre du secteur ». Le dirigeant ajoute par la suite que les services de Wickr permettent aujourd’hui « aux entreprises et aux agences gouvernementales soucieuses de la sécurité la possibilité de mettre en œuvre d'importants contrôles de gouvernance et de sécurité pour les aider à répondre à leurs exigences de conformité ».

Dans la même catégorie

Pour faire simple, Wickr est un peu comme un concurrent de la messagerie sécurisée Signal. La version gratuite du service est d’ailleurs très populaire chez les journalistes, les lanceurs de l’alerte, mais aussi les criminels d’après un article du média Vice. Plusieurs produits payants sont aussi proposés. Wickr a par exemple conçu une plateforme pour les communications miliaires, pour les entreprises, ou encore les services de douanes et de protection des frontières.

Pour expliquer cette acquisition, Stephen Schmidt explique avoir été influencé par la nécessité croissante de sécuriser des informations, notamment en travaillant à distance. Il souligne ainsi qu’« avec l'évolution vers des environnements de travail hybrides, due en partie à la pandémie de COVID-19, les entreprises et les agences gouvernementales ont un désir croissant de protéger leurs communications ».

Dès maintenant, Amazon Web Services proposera ainsi les services de Wickr auprès de ses clients. Pour le moment, aucun changement n’a été annoncé pour les utilisateurs actuels de l’application de messagerie chiffrée.