Gros retournement de situation dans le monde du jeu vidéo. Alors que Discord était, il y a peu, en pourparlers avec Microsoft pour un possible rachat, Sony vient de révéler à travers un billet de blog un nouveau partenariat avec le service de messagerie.

C’est Jim Ryan, président et PDG de PlayStation, qui l’a annoncé : « Ensemble, nos équipes sont déjà à pied d'œuvre pour connecter Discord à votre expérience sociale et de jeu sur le PlayStation Network. Notre objectif est de rapprocher les expériences Discord et PlayStation sur console et mobile dès le début de l'année prochaine, afin de permettre aux amis, aux groupes et aux communautés de se retrouver, de s'amuser et de communiquer plus facilement tout en jouant ensemble ».

Si Discord dispose déjà d’un partenariat avec Microsoft, grâce auquel il est possible de voir à quoi joue une personne sur Xbox dans l’application de messagerie, il semblerait que cette nouvelle collaboration aille bien plus loin. Toutefois, on ignore encore s’il s’agira d’une application Discord directement intégrée à la PlayStation, ou une simple connexion entre le PlayStation Network et Discord permettant de discuter avec ses amis Discord via la console de Sony. Dans le cadre de ce partenariat, l’entreprise a également annoncé un investissement mineur dans la plateforme :

« Afin de donner vie à ces expériences pour nos joueurs, Sony Interactive Entertainment a réalisé un investissement minoritaire dans le cadre de la série H de Discord. Dès notre première conversation avec les cofondateurs Jason Citron et Stan Vishnevskiy, j'ai été inspiré par leur amour du jeu et la passion commune de nos équipes pour aider à rassembler les amis et les communautés d'une nouvelle manière. Permettre aux joueurs de créer des communautés et de profiter d'expériences de jeu partagées est au cœur de ce que nous faisons. Nous sommes donc très heureux de commencer ce voyage avec l'un des services de communication les plus populaires au monde ».

Au mois de mars 2021, nous apprenions que Microsoft souhaitait faire l’acquisition de Discord pour 10 milliards de dollars, une offre finalement rejetée par la messagerie, qui préfère faire cavalier seul pour le moment en vue d’une possible introduction en bourse. Il faut dire qu’elle a le vent en poupe ; propulsée par la pandémie de Covid-19, Discord est désormais utilisée par des personnes en dehors du gaming et enregistre 140 millions d’utilisateurs mensuels. Elle a en outre été valorisée à 7 milliards de dollars en décembre 2020.