C’est officiel : la fusée Falcon Heavy de SpaceX lancera le rover VIPER de la NASA en 2023. Cette mission constituera une étape importante du programme Artemis ; voici en quoi elle consiste.

Apprendre à exploiter les ressources extraterrestres

Le Volatiles Investigating Polar Exploration Rover (VIPER) aura pour mission d’étudier la glace d’eau présente au fond des cratères situés dans le pôle sud de la Lune. Il sera déployé à peu près au même endroit que les astronautes de la mission Artemis 3, les premiers à poser le pied sur notre satellite depuis les années 70.

L’un des principaux objectifs du programme Artemis est de nous apprendre à vivre sur la Lune de manière durable, en exploitant ses ressources notamment, et en y installant une base permanente. Dans cette optique, la NASA s’intéresse particulièrement à la glace d’eau, et souhaite savoir s’il sera possible d’en tirer parti.

Il s’agira ainsi de la première fois que l’humanité tente d’exploiter une ressource extraterrestre, et cela est crucial pour l’avenir de la conquête spatiale : en plus de libérer de l’espace dans les vaisseaux, cette manière de faire est la seule solution viable dans le cadre d’un voyage sur Mars. « Il est essentiel de mieux connaître les ressources de la Lune pour faire progresser l'humanité au-delà de la Terre », explique Stephanie Bednarek, directrice principale des ventes commerciales de SpaceX, dans un communiqué.

Trois véhicules pour une mission

C’est l’entreprise Astrobotic qui a été choisie par la NASA pour poser VIPER sur la Lune avec son alunisseur Griffin. Le rôle du Falcon Heavy sera ainsi d’acheminer Griffin et VIPER (qui se trouvera à l’intérieur) sur une trajectoire lunaire. C’est Astrobotic elle-même qui a sélectionné SpaceX : « Se rendre sur la Lune ne consiste pas seulement à construire un vaisseau spatial, mais à disposer d'une solution de mission complète. Le Falcon Heavy de SpaceX complète notre solution de mission Griffin 1 (GM1) en fournissant un véhicule de lancement fiable pour nous transporter sur notre trajectoire vers la Lune. SpaceX possède l'équipe, le véhicule et les installations nécessaires à la réalisation de cette mission », a ainsi déclaré Daniel Gillies, directeur de la Griffin Mission 1 pour Astrobotic.

L'alunisseur Griffin en préparation dans un entrepôt.

L'alunisseur Griffin d'Astrobotic sera chargé de poser VIPER à la surface de la Lune. Image : Astrobotic

Surtout connu pour avoir propulsé un véhicule Tesla dans l’espace, le Falcon Heavy « est composé de trois noyaux de neuf moteurs Falcon 9 dont les 27 moteurs Merlin génèrent ensemble plus de 5 millions de livres de poussée au décollage, soit l'équivalent d'environ dix-huit avions 747 », explique SpaceX. Le lancement devrait avoir lieu en 2023 depuis le complexe de lancement 39A du Kennedy Space Center en Floride, le même site utilisé pour les décollages des missions Apollo.

Avant cela néanmoins, un autre alunisseur baptisé Peregrine et également manufacturé par Astrobotic devrait se rendre sur la Lune. Équipé de matériel scientifique, il devrait se poser sur notre satellite en juillet 2021 et sera déterminant pour la suite du programme.