Volvo Trucks a choisi la Suède pour tester ses camions électriques aux côtés de DHL Freight. Pour commencer, les camions circuleront entre deux terminaux logistiques de DHL Freight sur une distance de 150 km, et cela dès le mois prochain.

Volvo et DHL cherchent l'équilibre entre la distance, le poids et les points de chargement

Voilà plusieurs années que Volvo Trucks travaille sur des camions 100% électriques. Le constructeur avait notamment présenté le FL Electric en 2018, un camion-poubelle 100% électrique. Certains sont déjà en circulation mais aujourd'hui le constructeur a un autre projet en tête : déployer des camions électriques capables de rouler sur de très longues distances.

Pour cela, le constructeur suédois a décidé de s'associer à DHL Freight. Au cours du tout premier test, un camion Volvo portant la marque DHL Freight circulera entre deux terminaux logistiques distants d'environ 150 km. Un itinéraire qui permettra au camion de relier les villes de Göteborg et de Jönköping. Ce premier test doit aider les deux entreprises à mieux comprendre les besoins et le fonctionnement du camion.

Cela doit aussi aider Volvo Trucks à développer une infrastructure de chargement adéquate. Il faut trouver l'équilibre parfait entre la distance, le poids et les points de chargement dans les opérations quotidiennes de fret... et autant dire que ce n'est pas chose aisée.

En s'associant avec Volvo Trucks, DHL Freight compte bien réduire les émissions de carbone de ses camions. En tant que société spécialisée dans les livraisons internationales, DHL a encore d'immenses progrès à faire pour réduire son empreinte carbone à travers le monde.

Le PDG de DHL Freight, Uwe Brinks, semble prendre cet enjeu au sérieux. Il a déclaré ceci : "notre objectif est de réduire à zéro toutes les émissions liées à la logistique. Des étapes importantes ont déjà été franchies pour y parvenir : par rapport à 2007, nous avons déjà réduit notre empreinte carbone de 35%".

Le monde du fret est sur le point de se transformer

Cependant, DHL sait pertinemment qu'il faudra bien plus d'efforts pour devenir une société neutre en émission de carbone. C'est justement ce qui a motivé ce partenariat avec Volvo Trucks.

Uwe Brinks explique que : "nous avons besoin de solutions technologiques innovantes et de partenariats solides tout au long de ce parcours. Je suis convaincu que notre coopération étroite avec Volvo Trucks, l'une des principales marques de camions dans le monde, nous aidera à atteindre nos objectifs environnementaux ambitieux dans le secteur du fret routier".

Du côté de Volvo, c'est une raison d'être. Roger Alm, président de Volvo Trucks, s'est fixé un objectif précis : l'ensemble de sa flotte de camions sera entièrement électrique d'ici 2040 (au plus tard).

Le patron de Volvo Trucks estime que : "le secteur des transports évolue rapidement et le fait de proposer une offre durable constitue un avantage commercial de plus en plus important pour bon nombre de nos clients. Nous proposons des solutions de transport efficaces qui permettent une transition rapide vers des combustibles sans fossiles comme l'électricité".

Cet essai en Suède sera donc déterminant pour DHL Freight, mais aussi très instructif pour Volvo Trucks. Si des camions électriques sont capables de rouler sur de longues distances, cela pourrait bien rebattre les cartes dans le monde du fret.