Un procès semble se dessiner pour juillet 2021 puisque Epic Games n’a su convaincre Yvonne Gonzalez Rogers, la juge californienne chargée de juger s’il était nécessaire, ou non, de forcer le retour de Fortnite sur l’App store d’Apple. Rappelons que le conflit entre Apple et Epic Games fait suite aux reproches de l’éditeur de jeux concernant le prélèvement d’une taxe jugée trop élevée.

Un conflit qui dure…

Lundi 28 septembre, la justice californienne a examiné la demande d’Epic Games et n’a pas été convaincue par celle-ci, Apple ne sera ainsi pas contraint de réintégrer Fortnite sur l’App Store. Cela faisait suite à la bataille lancée par Epic Games contre le géant. Il juge en effet les pratiques d’Apple « tyranniques » et lui reproche de prélever des taxes trop élevées sur les achats faits par les utilisateurs, sur l’App Store. L’éditeur de jeux vidéos n’est pas le seul à protester contre les pratiques du géant américain, puisque comme lui, Netflix, Spotify, Rakuten, mais aussi Match Group ont déjà rejoint un groupe de protestation contre Apple, plus précisemment une coalition engagée contre Apple et Google à la fois.

Dans la même catégorie

Cependant, Epic Games a fait le choix, en août dernier, d’essayer de contourner le système de paiement d’iOS et donc d’éviter le prélèvement de la taxe d’Apple. Cela lui a valut d’être bannit de l’App store. Pour les utilisateurs possédant déjà le jeu Fortnite sur leurs iPhones et iPad, les mises à jour ne sont donc plus disponibles tandis que pour les nouveaux joueurs, le jeu n’est plus du tout disponible sur les produits proposés par Apple.

Un procès opposant Apple et Epic Games en juillet 2021 ?

Bien qu’Apple ait tenté d’expliquer à plusieurs reprises que la commission prise sur les achats effectués par les utilisateurs sur l’App store sert à assurer son bon fonctionnement ainsi que la sécurité liée aux achats des utilisateurs, Epic Games semble bien décidé à lutter contre le géant. De plus, la juge californienne a donné, lundi, raison à Apple. Elle a reproché à Epic Games d’avoir commis une faute en contournant le système de paiement d’Apple « Vous avez fait quelque chose, vous avez menti par omission et en n’étant pas transparent. C’est un problème de sécurité. Il y a beaucoup gens qui vous considèrent comme des héros, mais cela reste malhonnête ».

La balle est désormais dans le camp d’Epic Games. Ce dernier va devoir mieux préparer sa défense d’ici juillet prochain. C’est en effet à cette période que pourrait avoir lieu le procès opposant Apple et Epic Games selon la juge. Il se pourrait d’ailleurs qu’à cette occasion, l’éditeur de jeux soit soutenu par les autres acteurs rassemblés autour de la « Coalition for App Fairness ».

D’ici là, une chose est certaine. Les joueurs de Fortnite qui souhaitaient voir le jeu de retour sur iOS devront être patients !