C’est un véritable coup de massue qui vient de s’abattre sur Apple et Google. Epic Games, éditeur du jeu Fortnite, vient de poursuivre en justice les deux géants de la tech, leur reprochant leur monopole et la taxe qu’ils exigent dans leur magasin d’applications.

Fortnite se fait supprimer de l’App Store et du Google Play Store

En effet, ils prélèvent une commission de 30% sur chaque application. Si Google est un peu moins stricte qu’Apple en autorisant les magasins tiers sur le Play Store, la firme de Mountain View impose également cette commission au sein de son store. Cette façon de faire déplaît fortement à Epic Games, qui avait d’ailleurs rejoint la protestation contre la « taxe Apple » aux côtés de Spotify, Microsoft, Tinder ou encore Netflix, d’autant plus que certaines applications comme Amazon sont privilégiées et bénéficient d’avantages par rapport aux autres.

Souhaitant protester contre cette fameuse taxe, Epic Games a proposé une option de paiement sans Apple dans son jeu culte Fortnite, et en a fait de même pour Google. Il n’a pas fallu attendre longtemps pour que les deux entreprises réagissent et suppriment Fortnite de leur store respectif… Malheureusement pour eux, Epic Games s’attendait à une telle démarche, et avait en fait préparé son coup de maître à l’avance.

Tout était prémédité

Peu après cette suppression, Epic Games a publié un document de plainte bien fourni contre la firme de Cupertino afin de mettre fin au monopole de cette dernière. Elle a même diffusé un court métrage parodique dans Fortnite, reprenant une publicité pour le Macintosh de 1984.

Plus tard, une plainte similaire a été déposée à l’encontre de Google pour les mêmes raisons. On peut notamment y lire :

« Malgré ses promesses d’ouvrir les appareils Android à la concurrence, Google a érigé des barrières contractuelles et technologiques qui excluent les moyens concurrents de distribuer des applications aux utilisateurs d’Android, garantissant que le Google Play Store comptabilise la quasi-totalité des téléchargements d’applications des magasins d’applications sur les appareils Android ».

Fortnite est toutefois encore disponible sur Android via les magasins tiers. Il s’agit d’un coup de communication incroyable pour Epic Games, qui a appelé les joueurs de Fortnite à montrer leur soutien via le hashtag #FreeFortnite sur Twitter, et a exigé un remboursement de leurs achats dans le jeu auprès des deux entreprises. On rappelle que l’éditeur est loin d’avoir besoin d’argent, puisqu’il est notamment détenu par le géant chinois Tencent, mais il va probablement être soutenu par de nombreuses autres entreprises.

Il est certain que cette affaire risque de faire les gros titres pendant un bon bout de temps…