Ookla a mis au point une carte interactive qui permet de visualiser le déploiement de la 5G à travers le monde. Le constat est très net : la 5G est disponible quasiment partout en Europe sauf en France. Nous avons clairement pris une longueur de retard sur le développement de cette nouvelle technologie.

Macron aimerait accélérer le déploiement de la 5G

Il faut bien avouer qu’un véritable débat s’est ouvert en France sur la question du déploiement commercial de la 5G. Le gouvernement et Emmanuel Macron en personne ont récemment confirmé que la France prendre bien le tournant de la 5G. C’est à l’occasion d’un discours à la salle des Fêtes de l’Elysée, devant un parterre d’entreprises françaises numérique, que le président Macron a annoncé l’arrivée imminente de la 5G. À ce propos, l’attribution des fréquences est maintenue au 29 septembre. Les quatre opérateurs français se partageront 110 MHz de bandes de fréquences découpés en 10 blocs.

Pour l’instant, la réalité est évidement tout autre. Puisqu’aucune attribution n’a été réalisée, la France semble être l’un des seuls pays européens à avoir pris du retard. Cette carte interactive nous permet de voir que l’Espagne, l’Italie, l’Allemagne, les Pays-Bas, le Royaume-Uni, la Pologne ou encore la Suisse disposent déjà de réseaux 5G. La Suède, la Norvège, la Finlande, la Lettonie et la plupart des pays européens disposent même déjà d’une offre commerciale (les points rouges) qui permet aux utilisateurs de smartphones compatibles de profiter de la 5G. En Espagne, nous pouvons par exemple observer 11 grandes zones géographiques couvertes par la 5G :

La couverture 5G en Espagne.

Les écologistes sont plutôt réticents

Ce retard peut-il être lié à la réticence de certains grands maires écologistes français ? C’est possible. On voit par exemple qu’à Bordeaux, Pierre Hurmic, maire EELV récemment élu, souhaite ralentir le rythme du déploiement de la 5G. Bordeaux ne dit pas « non » mais souhaite bel et bien « ralentir cette course et en envisager toutes les conséquences avant de s’y engouffrer ». Un rapport de l’Agence nationale de sécuritaire (ANSES) doit permettre de savoir si la 5G pourrait causer d’éventuels risques sur la santé des citoyens. Les conséquences écologiques de la 5G sont également pointées du doigt par la mairie de Bordeaux.

Des stations expérimentales ont bien été installées en France, mais nous sommes encore loin d’un déploiement commercial à l’échelle du pays. L’objectif de ces stations expérimentales est de permettre aux opérateurs d’évaluer les performances de la 5G. Une première étape avant d’installer les infrastructures définitives. En comparaison, les États-Unis semblent être largement en avance sur la France. La carte interactive d’Ookla nous permet d’observer l’état d’avancement de la 5G dans ce pays :

Le déploiement de la 5G aux États-Unis.