D’anciens employés mécontents de Huawei ont été inquiétés par la police chinoise après avoir échangé sur WeChat à propos des liens entre Huawei et l’Iran. Des témoignages relayés par le ...