En cette période de confinement, les outils collaboratifs connaissent une croissance fulgurante. Slack vient justement de battre un nouveau record d’utilisateurs actifs quotidiens. Le télétravail permet à ces applications de monter en puissance. Si bien que Slack réfléchit actuellement à une fonctionnalité pour permettre à ses utilisateurs de contacter une personne sur Teams, l’application concurrente.

Slack et Teams bientôt compatibles ?

Une compatibilité entre Slack et Teams pourrait permettre à des millions de personnes qui n’utilisent pas les mêmes outils, d’entrer en contact et de gagner un temps précieux. Ces deux outils collaboratifs concurrents sont certainement les plus utilisés à travers le monde. Slack vient juste de battre son record avec 12 millions d’utilisateurs actifs en une seule journée.

De son côté, Teams fêtait récemment ses trois ans et gagnait par la même occasion 12 millions d’abonnés. Le confinement et le télétravail sont passés par là. Entre le 11 et le 19 mars, Microsoft Teams a gagné 12 millions d’utilisateurs pour atteindre en tout le chiffre de 44 millions. Un succès qui a légèrement ralenti la plateforme à cause du trop grand nombre de connexions.

“S’adapter à la façon dont les gens travaillent”

Pour permettre aux millions de télétravailleurs d’échanger quelle que soit la plateforme qu’ils auront choisi, Stewart Butterfield, le PDG de Slack, a fait part d’un tout nouveau plan. Il a effectivement déclaré que : “nous travaillons sur l’intégration de Teams sur Slack pour permettre à nos utilisateurs d’appeler leurs collègues ou amis qui se trouvent sur Teams”.

Après l’arrivée d’une refonte majeure il y a quelques jours, Slack n’a pas fini de nous surprendre. Les équipes de l’entreprise américaine ne dorment probablement pas beaucoup depuis quelques semaines. Par ailleurs, Slack a une manière intéressante de travailler.

Pour cette fameuse refonte, l’entreprise a sollicité une trentaine de clients pour leur demander co-créer les ajustements de la plateforme collaborative et ainsi éviter qu’elle soit hors-sol, déconnectée des besoins des utilisateurs. Selon Ethan Eismann, responsable du design chez Slack : “il est important que Slack soit adaptable à la façon dont les gens travaillent. C’est probablement cette même envie qui pousse l’application à développer un outil d’appel vers Teams.