Tandis que les utilisateurs passent doucettement au système d’exploitation iOS 13 d’Apple, la dernière version d’Android, quant à elle aurait tendance à rester dans une certaine latence, analysait VentureBeat le 29 janvier.

Une adoption plus lente que d’habitude

Par comparaison avec l’adoption d’iOS 12 en décembre 2018, celle du système d’exploitation iOS 13 peine à s’installer. Au 4 décembre 2018, iOS 12 était utilisé à 70%. Il aura fallu fin janvier à la version iOS 13 pour atteindre ce taux pour les iPhones, tandis que la version iPadOS 13 n’est adoptée qu’à 57%.

Le quotidien exprime un léger bémol, rappelant que ces chiffres ne peuvent représenter des statistiques brutes. Les appareils étant souvent recyclés en jouet pour les enfants, ou alors utilisés pour une seule fonction, comme écouter de la musique, « Apple fournit des numéros d’adoption iOS et iPadOS distincts pour les appareils introduits au cours des quatre dernières années ». Aussi sur les appareils plus récent, le pourcentage serait alors équivalent à 77% pour les iPhones, et 79% pour les iPads.

Rien de grave comparé aux difficultés rencontrées par Google pour Android

Toutefois, ces résultats n’ont rien de comparable avec la lenteur d’Android, déclare VentureBeat. Depuis mai 2019, le tableau de Google n’indiquait plus aucune évolution pour Android 9.0 Pie, laissant ainsi un taux d’adoption à 10,4%. Chose encore plus étonnante, la firme de Mountain View n’a même pas pris la peine de divulguer régulièrement l’adoption de sa dernière version Android 10, passée de la version bêta en mars 2019 à la version finale en septembre 2019, et tandis que des mises à jour sont diffusées depuis des mois sur certains téléphones.

Peur de partager de mauvaises nouvelles de la part de Google ? C’est en tout cas ce que suggère le quotidien, rappelant que les fournisseurs peinent à mettre à jour certains de leurs appareils : ce fut le cas avec Motorola par exemple, sans parler de certains appareils en version 5G, comme le OnePlus 7 Pro 5G, resté bloqué sur Android 9.

Tout porte à croire donc, qu’en dépit d’un ralentissement de l’adoption d’iOS 13 sur les appareils Apple, la firme de Cupertino n’ait guère de soucis à se faire. D’autre part, les utilisateurs Android ont de plus en plus l’impression que les mises à jour des versions logicielles de Google sont en réalité retardées par les fabricants de matériel et les opérateurs.