C’était prévu, mais cette fois-ci c’est officiel : à partir d’aujourd’hui les services de WeChat Pay et d’Alipay sont disponibles aux touristes en visite en Chine.

WeChat Pay et Alipay ouvrent leur plateforme aux touristes

En effet, WeChat s’est associé à Visa, MasterCard, American Express, Discover Global Network et JCB pour permettre aux visiteurs étrangers de synchroniser leur carte de crédit. C’est la toute première fois que des touristes étrangers vont pouvoir utiliser leur carte de crédit via WeChat Pay pour payer en Chine.

Notons que les deux services sont légèrement différents : si WeChat Pay propose à ses utilisateurs d’effectuer des paiements directement dans leur portefeuille numérique grâce à leur carte de crédit, Alipay offre une sorte de carte prépayée qui peut être rechargée directement à partir d’un compte en banque.

Auparavant, seuls les utilisateurs qui possédaient un compte bancaire en Chine continentale pouvaient prétendre à ce service. En ouvrant leur plateforme de paiement aux touristes, les deux géants chinois espèrent voir augmenter les dépenses des touristes en Chine. À partir d’aujourd’hui, n’importe qui peut ajouter une carte de crédit sur l’application de WeChat, il suffit de la télécharger et ça ressemble à ça :

WeChat ouvre sa plateforme aux touristes en Chine.

Crédit : WeChat

Le secteur des paiements mobiles est en train d’exploser

Cette annonce est une excellente nouvelle pour les commerçants chinois. Ils vont désormais pouvoir exploiter davantage le “potentiel d’achat” des 30 millions de visiteurs annuels. Les touristes internationaux en visite en Chine ont dépensé en 2018 73,1 milliards de dollars (66 milliards d’euros). Il faudra observer si ce chiffre augmente l’année prochaine. Si c’est le cas, on pourra logiquement penser que l’ouverture des plateformes de paiement mobile joue un rôle important dans cette évolution.

Les chinois ont du mal à se passer des paiements électroniques. Même quand ils visitent d’autres pays : vous avez certainement déjà aperçu les logos de WeChat et d’Alipay dans des taxis français. Ils sont là uniquement pour permettre aux chinois de payer avec leur mobile.

À eux deux, WeChat Pay et Alipay détiennent 94% des parts de marché des paiements mobiles en Chine. Pourtant PayPal a quand même tenté de pénétrer dans le marché chinois. En rachetant GoPay, l’entreprise américaine espère bien faire son trou dans l’empire du milieu. Au niveau mondial, les experts estiment que le marché doit croître de 21,8% cette année. Le marché des paiements mobiles a encore de belles années devant lui.

Les transactions transfrontalières sont un segment qui se développe rapidement depuis quelques années, notamment dans le secteur du voyage, Alipay et WeChat Pay l’ont bien compris. Le nombre total d’utilisateurs actifs dans le secteur des paiements mobiles doit atteindre 956 millions d’ici 2023, contre “seulement” 562 millions en 2017. En Chine le potentiel est énorme : 65% des internautes chinois utilisent désormais leur téléphone mobile pour régler des achats dans la vie réelle, alors qu’ils n’étaient que 50% en 2017 d’après le CNNIC, un organisme gouvernemental.