C’est officiel : UPS a démarré la livraison de médicaments par drone pour CVS Pharmacy. Les premières livraisons ont eu lieu à Cary, en Caroline du Nord.

UPS livre des médicaments par les airs

UPS a donc réussi son pari : devenir la première société à livrer des médicaments par drone. La société américaine ne voulait surtout pas prendre de retard sur Wing, une filiale d’Alphabet spécialisée dans les drones. Même si Wing a déjà commencé à effectuer des livraisons à Christiansburg dans l’État de Virginie, UPS a vite su se mettre en marche (ou plutôt en vol). Les drones d’UPS ont pris du service : ils livrent des colis médicaux pour CVS Pharmacy sur la pelouse des maisons de Cary ainsi qu’une maison de retraite de la ville.

Les colis sont pour le moment très petits : ils font la taille d’une petite boîte à chaussures, mais la prouesse est immense et ouvre la voie à un nouveau marché prometteur. Ce programme a bien évidemment été approuvé par la Federal Aviation Administration (FAA) des États-Unis. En parallèle, les organismes de réglementation continuent d’élaborer des règles sur la façon dont les engins volants fonctionneront dans l’espace aérien américain, et des grandes directives sont attendues pour 2021.

Grâce aux drones CVS veut réduire la fracture sociale

Kevin Hourican, président de CVS Pharmacy, estime que :

“Nous voyons un immense potentiel dans la livraison de médicaments par drone. En effet, les communautés vivant dans des espaces ruraux n’ont pas forcément accès à une pharmacie. Nous sommes convaincus que ce nouveau moyen de livraison peut réduire cette fracture sociale et permettre à des millions de personnes de profiter de nos services. Nous explorons d’ailleurs d’autres moyens de livraison pour les marchés urbains et périurbains”.

UPS devait absolument se lancer et c’est désormais chose faite. Avec une première expérience dans la livraison de produits médicaux grâce à son partenariat avec l’hôpital WakeMed, l’entreprise était légitime pour le faire. Le monde de la médecine va suivre attentivement cette expérimentation pour s’assurer de son bon fonctionnement et comprendre dans quelle mesure elle peut permettre à réduire la fracture sociale existante aux USA.

Attention : on ne parle pas de produits alimentaires mais bien de médicaments, il serait extrêmement dommageable que des erreurs de livraison se produisent. Une attention particulière sera donc portée à ces nouveaux moyens de transport. Une chose est certaine : nous sommes en train de vivre une révolution de la livraison.