Dans le cadre d’un partenariat encore assez flou, UPS et CVS ont annoncé vouloir livrer une large gamme de produits médicaux par drone. En effet, UPS prévoit de survoler plusieurs zones résidentielles aux États-Unis et de livrer les bons médicaments aux personnes concernées.

UPS ne veut pas se laisser distancer par FedEx

Récemment, UPS est devenue la première entreprise de livraison à obtenir l’autorisation de la part de la Federal Aviation Administration (FAA), pour faire voler ses drones dans un but commercial. Le coup d’accélérateur mis par Wing, une filiale d’Alphabet spécialisée dans les drones, a poussé UPS à se positionner rapidement. En effet, Wing s’apprête à livrer divers produits par drone devant le domicile des 22 000 habitants de la ville de Christiansburg. Les drones livreront des colis de FedEx, de Walgreens et de Sugar Magnolia :

UPS devait absolument se lancer et c’est désormais chose faite. Avec une première expérience dans la livraison de produits médicaux grâce à son partenariat avec l’hôpital WakeMed, l’entreprise est légitime pour le faire. Cette collaboration lui permet de livrer des échantillons médicaux au sein d’un l’hôpital. Les drones sont approvisionnés depuis les dépôts de WakeMed par un professionnel de la santé, avant d’être dirigés vers le bâtiment principal et le laboratoire. Les engins volants peuvent transporter jusqu’à 2 kg de charge.

Nous vivons une révolution de la livraison

Cette fois-ci, le partenariat avec CVS Pharmacy est beaucoup plus ambitieux. UPS lancerait ses drones à l’assaut des villes dans le but de livrer directement les consommateurs à leur domicile. Les enjeux sont énormes et la tendance se confirme : l’avenir de la livraison passera par les drones. Le lancement de Wing pourrait donner à FedEx une longueur d’avance et UPS ne compte pas se laisser faire. Même si cela risque de prendre du temps, UPS se positionne et prouve qu’il est aussi capable d’assurer des livraisons par drone.

Le monde de la médecine va suivre attentivement ces différentes expériences pour s’assurer de leur bon fonctionnement. On ne parle pas de produits alimentaires mais bien de médicaments, il serait extrêmement dommageable que des erreurs de livraison se produisent. Une attention particulière sera donc portée à ces nouveaux moyens de transport. Une chose est certaine : nous sommes en train de vivre une révolution de la livraison.