C’est une première historique aux États-Unis et Google n’hésite pas à s’en vanter. Le 18 octobre 2019, la filiale d’Alphabet (Google) spécialisée dans la livraison par drone, Wing, est devenue la première société à réaliser des livraisons par drone sur le sol américain. Les premières livraisons dans le cadre du programme pilote se font dans l’État de Virginie, dans la ville de Christiansburg.

Des livraisons avec des produits basiques dans un premier temps

Pour commencer, les drones livrent des colis FedEx, Walgreens et de Sugar Magnolia. Comme on peut le voir dans la vidéo ci-dessous, les colis ont tous la même forme, un peu comme celle d’un sac à main. Une forme pensée pour faciliter la livraison. La anse permet d’accrocher le câble du drone, qui remonte ensuite jusqu’au drone. Lorsque le drone arrive à la bonne adresse, le câble s’allonge afin de déposer le colis devant la maison, dans l’allée ou la cour.

Le service permet ainsi de se faire livrer à domicile des médicaments, des cadeaux et certains produits alimentaires, en passant simplement par l’application Wing. Les drones peuvent prendre des commandes qui pèsent au maximum 1,3 kilogrammes et se déplacent dans un rayon de 20 kilomètres autour du “Nid” de Wing.

Ceci est rendu possible grâce à la Federal Aviation Administration qui a en avril dernier autorisée Wings à réaliser des livraisons commerciales. Les pilotes peuvent ainsi superviser plusieurs drones qui effectuent simultanément des livraisons.

En utilisant les drones, FedEx par exemple, remplace le dernier kilomètre de la livraison habituellement réalisé par un camion, par les drones. L’utilisation des drones a sans surprise un effet positif sur l’environnement, avec une empreinte écologique faible.

Les livraisons par drone fleurissent dans le monde

Ce n’est pas la première fois que Wing déploie son service de livraison par drone. En avril, Wing a débuté les vols commerciaux par drone en Australie dans la région de Canberra. L’entreprise s’est également installée en Finlande, à Helsinki avec un test grandeur nature de son service de livraison par drone. En début de mois, UPS a obtenu la certification « Part 135 Standard », lui permettant de réaliser des livraisons par drone dans les centres hospitaliers aux États-Unis.

Enfin, si l’on se rapproche de la France, c’est Amazon qui va prochainement tester la livraison par drone, dans un DronePort installé en Belgique.