SpaceX : le dernier test statique du Starhopper aura lieu cette semaine
Science

SpaceX : le dernier test statique du Starhopper aura lieu cette semaine

Le vaisseau spatial devrait s'élever à plus de 20 mètres du sol.

Ce mardi 16 juillet, le vaisseau spatial de SpaceX, baptisé Starhopper, effectuera son dernier vol d’essai statique avant son lancement officiel, prévu pour 2021. Déjà, en avril dernier, le prototype de Starship validait son premier test statique, à quelques centimètres du sol.

Mise en place du moteur Raptor

C’est officiel : le vaisseau spatial de la société d’Elon Musk devrait s’élever à plus de 20 mètres dans les airs, puis redescendre, espérons-le. Dans le cadre du projet Starship, ce vaisseau du nom de Starhopper a pour objectif de transporter des passagers dans l’espace, sur le long terme. Les lancements commerciaux doivent démarrer en 2021.

Pour le moment, le vaisseau s’est élevé à quelques centimètres seulement, d’une rampe de lancement. Avec son moteur Raptor, le Starhopper devrait enfin pouvoir voler. Ces moteurs sont totalement novateurs, ils remplacent les Merlin 1D et fonctionnent au méthane. Selon l’entreprise, ce carburant offre de meilleures performances que d’autres systèmes d’énergie. Bonne nouvelle pour l’environnement, il est aussi plus propre et moins coûteux.

Starship veut développer le tourisme dans l’espace

Cette fois-ci, les moteurs seront bien allumés et propulseront brièvement la fusée dans les airs. Quelques minutes suffiront pour réaliser ce test. Il pourrait s’avérer décisif pour l’avenir du projet Starship. Le Starhopper s’élèvera donc à 20 mètres vers le haut, mais réalisera également des mouvements latéraux, tout en restant attaché au sol pour le maintenir en place.

Elon Musk précise que la prochaine étape pour le Starhopper est un vol d’essai de 20 kilomètres, qui devrait avoir lieu dans les mois à venir. Les ambitions de SpaceX sont de taille. À ce propos, un deuxième Starship est en cours de fabrication en Floride.

En effet, le PDG de la société a confirmé qu’un deuxième prototype de l’engin était en cours de construction à Cap Canaveral. Ce lieu est l’un des terrains de jeu favori de SpaceX, par lequel elle a déjà envoyé une multitude d’engins spatiaux.

Send this to a friend