Starhopper, le prototype de Starship, vient de valider son premier test statique
Science

Starhopper, le prototype de Starship, vient de valider son premier test statique

SpaceX a démarré un premier moteur de la version test de Starship. L'essai s'est très bien déroulé, et SpaceX passe à l'étape suivante.

Elon Musk veut aller sur Mars, et au vu des prouesses réalisées par cet homme, il y arrivera très certainement. En décembre dernier, il postait sur Twitter un premier aperçu de la fusée Starship. Aujourd’hui, Starhopper, le prototype de la fusée serait bel et bien terminé, et entre dorénavant en phase de tests. Mercredi, SpaceX a pour la première fois allumé un des moteurs pour un test de mise à feu sur place, au Texas, à Boca Chica.

Toutefois, il s’agissait d’un essai limité, puisque sur les trois moteurs, seul un a été lancé. Si cette simulation reste modeste, elle a finalement été concluante. Il s’agissait de vérifier si le moteur et le véhicule étaient bien en corrélation, et l’expérience s’est avérée plutôt positive. Suite à cela, SpaceX va donc passer à d’autres tests. Le prochain pourrait comprendre les trois moteurs, afin que la fusée réalise des bonds pour observer son comportement au décollage et à l’atterrissage.

En janvier déjà, SpaceX testait plusieurs composants du lanceur. Plus récemment, la société a mis à l’épreuve le bouclier thermique du vaisseau.

Dans la foulée, si tout va bien, Starship prévoit des vols d’essai pour cette année. Les premières missions devraient avoir lieu en 2020. Les fusées de SpaceX sont très populaires et ne s’attaqueront surement pas qu’à Mars. La NASA va peut-être retourner sur la Lune dès 2024, et la Falcon Heavy de Space X fait partie des candidats sérieux pour assurer ce vol.

Send this to a friend