Selon les récentes déclarations de Piyush Goyal, ministre indien du Commerce et de l'Industrie, Apple s'apprête à transférer 25 % de la production de l'iPhone sur le territoire indien. CNBC rapporte que le ministre ne cache pas sa fierté et n'hésite pas à « vanter les mérites commerciaux de la cinquième économie mondiale ».

L'Inde plutôt que la Chine pour Apple ?

D'après Piyush Goyal, Apple a déjà transféré entre 5 et 7 % de sa fabrication en Inde. « Si je ne me trompe pas, ils ont pour objectif de passer à 25 % de leur fabrication d'ici 2025 », précise le ministre indien. Apple n'a pas souhaité commenter cette déclaration. Pourtant, ce n'est une surprise pour personne. Apple a vraisemblablement prévu de transférer 25 % de la production de l’iPhone en Inde d’ici 2025. Depuis quelques mois, l'entreprise américaine accentue ses efforts pour gagner en indépendance vis-à-vis de la Chine.

La firme de Cupertino a deux nouveaux pays en tête pour développer ses capacités de production : l'Inde et le Vietnam. Plusieurs facteurs poussent Apple à quitter la Chine. Il y a tout d'abord les tensions de plus en plus fortes entre les États-Unis et la Chine. Avec la crise sanitaire et la politique zéro covid appliquée par le gouvernement chinois, Apple a également compris qu'il était primordial de diversifier sa chaîne d'approvisionnement. Voilà pourquoi l'entreprise de Tim Cook s'intéresse à l'Inde et qu'elle prévoit d'y transférer une partie de la production de l'iPhone.

En réalité, Apple assemble son iPhone en Inde depuis 2017. Cela n'a jamais été une production à grande échelle et généralement, il s'agissait de modèles anciens. En revanche depuis 2022 et la sortie de l'iPhone 14 Apple a fait le choix de produire son dernier modèle en Inde, juste après l'annonce de son lancement. C'était une première. Signe que la cadence devrait s'intensifier dans les années à venir. Pour cela, Apple peut compter sur son principal fournisseur : Foxconn. En effet, le taïwanais fabrique déjà les smartphones de la marque dans son usine de Sriperumbudur.

En parallèle, Apple voit aussi le potentiel du marché indien. Le pays sera bientôt le plus peuplé au monde, devant la Chine, et la marque à la pomme ne détient que 5 % de parts de marché sur les smartphones. Depuis longtemps, Tim Cook considère l'Inde comme une zone de croissance potentielle pour son entreprise. À ce propos, Apple envisagerait d'ouvrir des boutiques physiques dans le pays. En effet, l'entreprise américaine a publié une douzaine d’offres d’emploi à pourvoir dès maintenant en Inde. L'intitulé de poste « responsable de magasin » laisse penser qu'un Apple Store pourrait voir le jour très prochainement dans une grande ville indienne.