Criteo, entreprise française spécialisée dans le reciblage publicitaire sur Internet, vient de lancer une nouvelle plateforme consacrée au retail media, à savoir l'ensemble des processus mis en place par les marques pour placer leurs publicités sur les sites de grandes enseignes ou de grands distributeurs. Elle permettra à ses clients annonceurs de cibler leurs campagnes publicitaires et de centraliser leurs opérations d'achats de publicité.

Commerce Max, la DSP dédiée au retail media proposée par Criteo

Alors que le marché de la publicité est en hausse depuis la fin de la crise sanitaire due au Covid-19, et plus particulièrement la branche du retail media, Criteo a décidé de renforcer son portefeuille technologie dédiée à ce secteur publicitaire. Le 21 septembre 2022, la firme a lancé son nouvel outil intitulé Commerce Max. Il s'agit d'une Demand Side Platform (DSP), des outils qui ont pour objectif de centraliser les espaces de ventes notamment dans le secteur de la publicité afin que les marques puissent les découvrir et les acheter si elles sont intéressées.

Comme le précise dans un communiqué Nicolas Rieul, vice-président Europe de l'Ouest de Criteo, « C'est la première fois que Criteo lance une DSP. L'idée est de proposer à nos clients une plateforme unifiée : en plus d'y acheter des espaces dans ce réseau d'e-commerçants, il leur sera possible d'utiliser les datas comportementales d'achat des clients de ces e-commerçants pour cibler des utilisateurs sur des sites tiers de l'Internet ouvert ».

L'outil fonctionne grâce à l'intelligence artificielle prédictive, permettant aux annonceurs d'avoir accès aux espaces publicitaires qui peuvent les intéresser, ce qu'on appelle de la publicité programmatique. Environ 22 000 spécialistes du marketing seront mis en relation avec des milliers d'éditeurs de médias et des retailers.

Cap vers le retail media alors que le reciblage est menacé par la fin des cookies tiers

Criteo a donc décidé de mettre un coup d'accélérateur afin de pénétrer plus en profondeur le marché du retail media. Un choix qui peut s'expliquer par la fin des cookies tiers. En effet, son service publicitaire historique, le reciblage, est basé sur l'utilisation des cookies tiers. Or, plusieurs navigateurs comme Safari y ont déjà mis fin, et Firefox propose même une fonctionnalité permettant de renforcer la protection de ses utilisateurs face aux cookies.

La firme fait déjà face à ces nouvelles difficultés puisqu'au troisième trimestre de l'année 2020, Criteo accusait une baisse de revenus de 10 %. Chute qui s'explique par la pandémie, certes, mais aussi par cette fin des cookies tiers.

Avec Commerce Max, Criteo se lance pleinement dans le secteur du retail media. Une incursion qui a pu être possible grâce à sa récente acquisition du groupe Iponweb, une adtech spécialisée dans le media trading et le retail media. Sa plateforme sera disponible de façon limitée en 2023 sur certains marchés qu'elle considère comme clés.