Mozilla, éditeur de Firefox, a toujours fait de la protection des données des utilisateurs une de ses lignes directrices. Il reste ainsi fidèle à sa politique avec la dernière mise à jour de son navigateur qui revoit totalement la gestion des cookies. Depuis le 14 juin, les utilisateurs ont dorénavant accès à la fonctionnalité « protection totale contre les cookies » qui rend le ciblage publicitaire moins intrusif.

Les sites peuvent uniquement piocher dans leur propre boîte à cookies

Les cookies sont les traces laissées par l'utilisateur d’un navigateur, permettant de constituer son profil. C’est de cette manière que le ciblage publicitaire se fait sur les sites internet. Alors que les navigateurs comme Google Chrome ou Microsoft Edge stockent les cookies collectés sur différents sites web dans un espace commun, Firefox opte pour une méthode différente.

La fonction « protection totale contre les cookies » (TCP pour Total Cookie Protection) est maintenant accessible dans l’onglet Vie privée et sécurité des paramètres de Firefox. Une fois la fonctionnalité activée, les cookies ne seront plus stockés de la même manière.

Les cookies continueront à être collectés sur les sites autorisés par l’internaute, mais seront stockés dans un espace séparé dédié à chaque site internet. Via son blog officiel, Mozilla fait une analogie à base de boîte à gâteaux pour expliquer le principe. Habituellement, les cookies sont tous stockés dans un seul pot, dans lequel tous les sites peuvent piocher. Avec la protection totale activée, ils pourront se servir uniquement dans le pot qui leur est attribué et qui contient donc moins de cookies. Cela rend le traçage des internautes moins intrusif.

Cookies Firefox.

Image : Mozilla / Firefox.

Firefox reste un navigateur très peu utilisé par rapport à Chrome

« Cette approche permet de trouver un équilibre entre l'élimination des pires propriétés des cookies tiers en matière de protection de la vie privée - en particulier la possibilité de vous suivre à la trace - et la possibilité pour ces cookies de remplir leurs fonctions les moins envahissantes », explique l’entreprise américaine.

Un site ne peut donc plus utiliser les cookies issus d’un autre, mais utilise encore ses cookies internes pour conserver l’affichage d’une page hors connexion par exemple. Firefox propose également des options pour gérer les cookies utilisés par chaque site pour voir l’espace qu’ils occupent sur le disque dur. Ils peuvent alors être sélectionnés et supprimés très facilement.

D’après le site Statcounter, Google Chrome domine toujours le secteur des navigateurs avec 64,95% des utilisateurs globaux. Firefox est d’une taille minuscule en comparaison, puisque seulement 3,26% des internautes passent par ce navigateur. Son impact sur la protection des données est donc minime.

Lorsque Google annonce vouloir mettre fin à l’existence des cookies tiers d’ici 2023, c’est l’ensemble d’internet qui est potentiellement concerné. Avec la disparition des cookies, les sites web vont être contraints de repenser leurs modèles économiques, la publicité ciblée représente une grande partie de leurs revenus. Comme alternative, Google propose les Federated Learning of Cohorts (FLoC). Il s’agit de groupes d'utilisateurs semi-anonymisés qui feront office de nouvelles cibles publicitaires.