Finalement, Netflix n’en a pas fini avec le partage de mots de passe… La plateforme de streaming vient d’annoncer le test d’une nouvelle fonctionnalité visant à faire payer les utilisateurs qui partagent leur compte avec des personnes en dehors de leur foyer.

Un fléau pour Netflix

Le partage de compte sur Netflix est une pratique incroyablement répandue, bien qu’elle soit strictement interdite dans ses conditions d’utilisation, à tel point que cela est devenu réellement problématique pour l’entreprise. En 2019, une étude démontrait que le service perdait 169 millions d’euros par mois à cause du partage de compte.

Consciente de ce problème, Netflix a voulu prendre le taureau par les cornes. En 2021, la plateforme a ainsi testé une fonctionnalité afin d’empêcher le partage de mot de passe : lorsqu’un utilisateur se connectait au service au travers d'un mot de passe partagé par l'un de ses proches, il voyait apparaître un message lui demandant de renseigner un code de sécurité avant de pouvoir consulter le catalogue de films et de séries. Toutefois, il semblerait que ce test n’ait pas été concluant puisque la fonctionnalité n’a finalement pas été déployée à l’échelle globale.

Cette fois, Netflix tente une autre approche.

Dans un billet de blog, Chengyi Long, directeur de l'innovation produit, explique : « Nous avons toujours fait en sorte qu'il soit facile pour les personnes qui vivent ensemble de partager leur compte Netflix, avec des fonctionnalités telles que des profils séparés et des flux multiples dans nos offres Standard et Premium. Bien qu'elles aient été très populaires, elles ont également créé une certaine confusion quant à savoir quand et comment Netflix peut être partagé. En conséquence, des comptes sont partagés entre ménages, ce qui a un impact sur notre capacité à investir dans de nouvelles séries et de nouveaux films pour nos membres ».

Afin de résoudre ce problème, la firme va tester une nouvelle solution dans les prochaines semaines au Costa Rica, au Chili et au Pérou. Ainsi, les utilisateurs devront ajouter un montant de 2,99 dollars s’ils veulent partager leur compte en dehors de leur foyer. À cela s’ajoutera également la possibilité de « permettre aux personnes qui partagent leur compte de transférer les informations de leur profil soit vers un nouveau compte, soit vers un sous-compte de membre supplémentaire - en conservant l'historique des consultations, Ma liste et les recommandations personnalisées » ; cela devrait notamment encourager des personnes à créer un compte puisqu’ils seront en mesure d’y transférer toutes leurs données.

Netflix perd de la vitesse

« Nous nous efforcerons de comprendre l'utilité de ces deux fonctionnalités pour les membres de ces trois pays avant d'apporter des changements partout ailleurs dans le monde », conclut Chengyi Long. Si pour l’heure rien n’est certain, il y a tout de même des chances que cette fonctionnalité finisse pas être déployée à l’échelle internationale.

Netflix assure que cet argent est nécessaire pour financer ses superproductions, alors que le service de streaming commence à réellement peiner pour obtenir de nouveaux abonnés. En plus d’avoir augmenté ses prix en Amérique du Nord, Netflix doit faire face à une concurrence toujours plus rude. Résultat : sa croissance stagne, contrairement à celle de ses rivaux.