Les utilisateurs de Netflix le savent : en partageant simplement leur mot de passe, ils peuvent permettre à des proches de profiter de leur compte, sans que ces derniers n'aient à payer un abonnement. Extrêmement courante, cette pratique pourrait bien être sur le point de se compliquer puisque le géant du streaming américain commence à déployer certaines mesures pour y mettre fin, nous rapportent nos confrères de The Verge.

Netflix part à la chasse aux mots de passe partagés

Une nouvelle fonctionnalité a fait son apparition surprise auprès de certains utilisateurs de Netflix. Lorsque ces derniers se connectent à la plateforme de streaming américaine au travers d'un mot de passe partagé par l'un de leur proche, ils voient apparaître un message leur demandant de renseigner un code de sécurité avant de pouvoir consulter le catalogue de films et de séries.

"Est-ce votre compte ?", interroge Netflix. Si tel est le cas, l'utilisateur peut alors demander à ce que le fameux code de sécurité lui soit envoyé par SMS ou par email, directement au numéro et à l'adresse mail du titulaire du compte. Une troisième option permet également de demander à ce que la connexion soit vérifiée plus tard.

Si le titulaire du compte communique avec son proche le code de sécurité reçu, pas de problème : ce dernier pourra le renseigner et continuer d'utiliser le compte comme il le faisait jusque-là. En revanche, tant que la connexion n'est pas vérifiée, l'utilisateur tiers sera dans l'obligation de créer son propre compte et de payer son propre abonnement s'il souhaite avoir accès au catalogue Netflix.

Aperçu du message d'avertissement invitant les utilisateurs à vérifier leur accès à un compte Netflix.

Le message d'avertissement invitant les utilisateurs à vérifier leur accès à un compte Netflix. Image : Gammawire

Une fonctionnalité conçue pour des questions de sécurité, mais aussi pour des ambitions commerciales

Pour Netflix, cette fonctionnalité a plusieurs objectifs. Le premier (et seul) argument avancé est celui de la sécurité, comme l'a indiqué un porte-parole du service de streaming à nos confrères de The Verge : "Cette fonctionnalité est conçue pour aider à garantir que les personnes utilisant les comptes Netflix sont autorisées à le faire". En effet, il n'est pas rare que le partage de mots de passe dégénère : on le communique à un ami, qui le communique lui-même à un autre ami, et ainsi de suite, jusqu'à ce que le compte soit utilisé par plusieurs personnes, sans que le titulaire ne soit au courant. Une situation fort peu agréable, surtout lorsque c'est son propre profil qui se retrouve impacté, avec un algorithme de suggestion qui ne correspond plus à ses goûts.

Ce que ne dit pas Netflix en revanche, c'est que cette fonctionnalité a également un objectif commercial. Même si la plateforme de streaming a récemment dépassé la barre des 200 millions d'abonnés à travers le monde, il est évident qu'elle pourrait en avoir bien plus si le partage de mots de passe n'était pas une pratique si courante. En l'éradiquant, le service américain pourrait ainsi accroître encore davantage son chiffre d'affaires.

Actuellement en phase de test, cette fonctionnalité pourrait être la première d'une série d'autres visant le même objectif... Affaire à suivre.