La Competition and Markets Authority (CMA), le régulateur britannique, a déclaré vouloir examiner de très près le marché du streaming musical au Royaume-Uni. Une enquête va être menée pour faire un état des lieux de la concurrence dans le domaine et identifier un éventuel problème de duopole.

La CMA s'inquiète de la situation d'un marché dominé par deux géants

Cette annonce de la Competition and Markets Authority pourrait avoir des répercussions directes sur les activités de Spotify et Apple Music, les deux géants qui dominent le marché au Royaume-Uni. La CMA pourrait décider d'intervenir et imposer des mesures correctives afin de mieux réguler le marché. Le 13 octobre 2021, le régulateur a déclaré que : « le conseil d'administration a convenu qu'il y avait lieu de procéder à une étude approfondie sur le marché du streaming musical. Il a également convenu que ce travail devait être prioritaire, c'est-à-dire qu'il devait être la prochaine étude de marché lancée par la CMA ».

À partir de maintenant, les équipes de la CMA vont donner la priorité à cette enquête. Une décision qui fait suite à un rapport publié cet été par une commission parlementaire, qui a fait part de ses inquiétudes quant à l'économie du marché du streaming musical, notamment sur la domination des grandes plateformes. Le régulateur britannique s'intéressera également à d'éventuels accords entre les deux géants du streaming musical, qui pourraient étouffer l'innovation dans le pays.

Le streaming musical représente 80% de toute la musique écoutée dans le pays

Pour Andrea Coscelli, PDG de la CMA : « le Royaume-Uni a une histoire d'amour avec la musique et abrite un grand nombre des artistes les plus populaires du monde. Nous voulons faire tout ce qui est en notre pouvoir pour que ce secteur soit compétitif, florissant et qu'il fonctionne dans l'intérêt des mélomanes ». Une position qui fait écho à l'évolution du secteur musical au cours de la dernière décennie. En effet, le secteur de la musique s'est transformé : en 2021, le streaming musical représente plus de 80% de toute la musique écoutée dans le pays.

Une unité chargée des marchés numériques a été créée au sein de l'autorité de régulation. Dans le courant de l'été, la CMA a également lancé une vaste enquête sur le « duopole » de Google et Apple. En revanche, sur le sujet du streaming musical, les régulateurs de l'Union européenne ont de l'avance sur leurs homologues britanniques. L'année dernière, la Commission européenne a lancé une enquête sur les pratiques anticoncurrentielles d'Apple, suite à une plainte de Spotify. Le géant suédois affirmait que l’application Apple Music pourrait s’inspirer de certains de ses services. Plus récemment, Apple a même été inculpée par la Commission pour abus de position dominante sur le marché du streaming musical.