L’introduction en Bourse d’OVHcloud sur l’Euronext-Paris se rapproche à grands pas, son document d’enregistrement a été approuvé par l’Autorité des marchés financiers. Selon les informations du Wall Street Journal, l’entreprise basée à Roubaix pourrait être valorisée à 4 milliards d’euros. Cette dernière a fait savoir le 20 septembre son intention de lever jusqu’à 400 millions d’euros en augmentant son capital.

Une entreprise familiale qui compte le rester

Le président et fondateur de l’entreprise spécialisée dans l'hébergement et le cloud, Octave Klaba, 32e fortune française, détient avec sa famille 79% des droits de vote d’OVHcloud. Il a prévenu qu’à l’issue de l’opération sa famille conservera une « participation majoritaire substantielle ».

Le directeur général d’OVHcloud, Michel Paulin, a dit toute sa satisfaction via communiqué. Pour lui, « ce virage fondamental représente une formidable opportunité pour OVHcloud, le leader européen du cloud, pour déployer sa stratégie en tant que cloud durable, ouvert et de confiance ».

OVHcloud a été créé en 1999. L’entreprise est devenue la première licorne française, valorisée à plus d’un milliard de dollars. Elle est depuis 2011 le plus grand fournisseur européen d’hébergement cloud. Elle dispose de 32 centres de données dans le monde, en France, en Allemagne, en Amérique du Nord, à Singapour, en Australie ... et peut compter sur 2 450 employés.

OVHcloud, star de la souveraineté numérique européenne

En 2020 son chiffre d’affaires a atteint 632 millions d’euros. OVH est souvent présenté comme une alternative aux géants américains AWS d’Amazon, Azure de Microsoft et Google cloud, alors que la question de la souveraineté numérique s’impose en Europe.

Peu de temps après l'annonce de son arrivée en bourse, en mars 2021, l’entreprise a dû faire face à l'incendie à Strasbourg de l’un de ses centres. L’incident a eu un impact de 28,1 millions d’euros sur son chiffre d’affaires, mais n'a pas remis en cause l'opération. OVHcloud devra convaincre les investisseurs de sa crédibilité face aux géants du secteur et de sa capacité à les concurrencer. La date de l’introduction elle-même n’a pas été annoncée précisément, mais ne devrait plus tarder, les mois de septembre et octobre ont été mentionnés.