Netflix a publié ses résultats trimestriels pour la seconde fois de l’année. Si la croissance des abonnements est au rendez-vous, la plateforme doit consolider sa position face à Disney.

Après des résultats inédits enregistrés au cours de la pandémie, le géant du streaming a gagné 1 540 000 nouveaux abonnés au second trimestre 2021. Au cours de la même période l’année dernière, ils étaient plus de 10 millions à souscrire à l’offre payante de Netflix. Néanmoins, c’est plus qu’attendu par les analystes, qui prévoyaient plutôt 1,19 million de nouveaux inscrits.

« Le COVID a créé une certaine irrégularité dans la croissance de nos membres (une croissance plus élevée en 2020, une croissance plus lente cette année), qui est en train de se résorber. Nous continuons à nous concentrer sur l'amélioration de nos services pour nos membres et à leur apporter les meilleures émissions du monde entier, » explique Netflix en introduction de sa lettre aux actionnaires (pdf).

La plateforme de streaming se tourne désormais vers le troisième trimestre, qui devrait être plus prolifique. En effet, la diffusion de plusieurs de ses titres a été reportée à la seconde partie de l’année. Ainsi, Netflix prévoit de gagner 3,5 millions de nouveaux abonnés. Ses investisseurs sont plus optimistes et visent plutôt 5,4 millions de nouveaux inscrits.

En complément la plateforme a officialisé ses intentions de développer des jeux vidéo sur mobile et des expériences interactives. « Nous considérons les jeux comme une nouvelle catégorie de contenu pour nous, similaire à notre expansion dans les films originaux, l'animation et la télévision non scénarisée » précise Netflix, confirmant ainsi plusieurs rumeurs.