C’est un nouveau tour de vis que subissent les cryptomonnaies de la part de l’Empire du Milieu. Le 7 juillet 2021, la Banque centrale de Chine a appelé à la fermeture d’une entreprise qui “était soupçonnée de fournir des services logiciels pour les transactions en monnaie virtuelle”. Dans une déclaration, la Banque populaire de Chine (PBOC) avertit les institutions de ne pas fournir d’autres services liés à la monnaie virtuelle, comme la fourniture de locaux commerciaux, des affichages commerciaux ou de marketing. En effet, la PBOC veut leur interdire de travailler avec des sociétés liées aux monnaies virtuelles.

"Bien qu'elle n'affecte pas directement la crypto, la répression de la Chine à l'encontre des entreprises technologiques est un autre exemple qui montre qu'elle fait jouer sa puissance réglementaire contre un secteur dont la surveillance a fait défaut", a déclaré à Bloomberg Antoni Trenchev, cofondateur du prêteur de crypto Nexo à Londres. "Le bitcoin aussi est pris sous les tirs croisés de la réglementation chinoise, car il est considéré comme une menace pour le yuan numérique”.

Dans la même catégorie

Il s’agit d’une nouvelle tentative de la Chine de réfréner une activité qu’elle désapprouve, l’accusant d’être au service d’activités criminelles. Outre cela, elle s’inquiète des risques que font peser les cryptomonnaies sur son système financier, car leurs prix sont facilement manipulables, n’étant pas soutenus par une valeur réelle. Cependant, les diverses restrictions ne s'appliquent pas à la monnaie numérique de la Banque centrale chinoise (MNBC). Comme toutes les MNBC, le yuan numérique fonctionne sur le même principe qu’une cryptomonnaie, mais n’est pas considéré comme telle.

“La bonne nouvelle est qu’à mesure que la répression s’est accélérée, le bitcoin est resté assez stable, ce qui suggère que le marché a digéré cette information”, a déclaré à CNBC Nic Carter, partenaire fondateur de Castle Island Ventures. Outre cela, les multiples restrictions profitent finalement aux mineurs. En effet, pour remédier au fait qu’il y ait moins de serveurs de minages, le code de la cryptomonnaie a été modifié le 3 juillet 2021. Cela a rendu son minage plus rapide, qui a été recalibré pour être facilité de 28%. Cela permet aux mineurs de produire plus de bitcoins, et donc de s’enrichir.