SpaceX est en train de construire le tout premier port spatial flottant. Elon Musk a récemment partagé des détails sur l'avancement de Deimos et Phobos, les deux futurs ports spatiaux de SpaceX. L'objectif est de transformer deux anciennes plateformes pétrolières en sites de lancement et d'atterrissage flottant au beau milieu de l'océan. Ce port spatial servira notamment pour la Super Heavy, une fusée réutilisable qui doit propulser le vaisseau Starship.

Des ports spatiaux conçus pour le lancement de Starship

Les ports spatiaux Deimos et Phobos ont été nommés d'après les noms des lunes de Mars. Ces ports spatiaux serviront en grande partie pour les activités liées au lancement du vaisseau Starship. Les noms des bases de lancement sont plutôt appropriés car ce vaisseau spatial a justement été conçu pour envoyer des humains et des marchandises vers Mars. D'ici quelques mois, Starship décollera certainement depuis ces plateformes futuristes.


Le développement du vaisseau avance à grand pas. SpaceX a récemment réussi le premier test de Starship à haute altitude. C'est le prototype SN15 qui a réussi cet exploit en atteignant une altitude de 9 kilomètres avant que les moteurs Raptor ne s’éteignent progressivement pour effectuer une descente à l’horizontale. Tout va pour SpaceX, d'autant plus que Starship a été choisi par la NASA, parmi trois autres vaisseaux, pour être l'alunisseur dans le cadre du programme Artemis. C'est le vaisseau d'Elon Musk qui posera les prochains astronautes américains à la surface de la Lune.

Musk veut également développer un réseau de transport hypersonique

Avec la construction de ces ports spatiaux, Elon Musk a également une autre idée derrière la tête. Le milliardaire américain souhaite bâtir un réseau mondial de transport hypersonique. Ces bases de lancement situées à proximité des "centres du monde", au large des côtes, pourraient permettre à SpaceX de développer ce fameux réseau de transport futuriste. Elon Musk assure qu'il pourra par exemple transporter des humains de Pékin à New York en moins de 30 minutes, dans des vaisseaux conçus à cet effet. Avant cela, Deimos et Phobos serviront au lancement de la Super Heavy.

Le patron de SpaceX affirme que les ports spatiaux seront opérationnels dès 2022. En réalité, il faut s'attendre à ce que ce calendrier ne soit pas respecté. En effet, ces bases de lancement ne sont pas indispensables pour le développement de Starship et les équipes de SpaceX doivent certainement fournir plus d'énergie pour développer les technologies du vaisseau. D'autant plus que SpaceX est maintenant en train de se préparer pour son premier essai de vol orbital. Des essais au sol du moteur Raptor à long feu ont lieu actuellement pour se préparer à cette prochaine étape importante.